L'OM a concédé le nul dans les derniers instants face à Limassol.

Ligue Europa : malgré deux buts d'avance, Marseille cède le nul à Chypre contre Limassol

Publié le , modifié le

Pas vraiment rassurants dans le jeu, les Marseillais n'ont pas pu tenir bon face à l'Apollon Limassol (2-2) lors de la deuxième journée de Ligue Europa. Inoffensifs ou presque en première période, les joueurs de Rudi Garcia se sont appuyés sur deux beaux buts de Payet et Luiz Gustavo au retour des vestiaires. Mais les Chypriotes n'ont jamais rien lâché et se sont vus récompenser de leurs efforts dans le dernier quart d'heure. Après leur défaite face à Francfort (1-2), les Olympiens ne sont toujours pas lancés dans la compétition.

Un nul au goût de défaite. C'est probablement ce que se disent les Marseillais après le coup de sifflet final. Inoffensifs lors du premier acte, l'OM a compté deux buts d'avance après deux superbes réalisations de Dimitri Payet (50e, 0-1) et Luiz Gustavo (67e, 0-2) après la pause.

Une fin de match compliquée pour la défense de l'OM

Mais encore une fois les Olympiens ont été trompés par leurs carences défensives. Markovic, d'une frappe dans la lucarne de Pelé (74e, 1-2), et Zelaya (90e, 2-2) qui est parvenu dos au but à éliminer avec une facilité déconcertante Caleta-Car pour marquer du pied gauche, ont crucifié les Marseillais. La sortie demandée par Luiz Gustavo, remplacé par Sertic après avoir encaissé le premier but chypriote, n'a pas non plus aider à solidifier l'arrière-garde française.

Battu par Francfort lors de la première journée (1-2), l'OM piétine. Lors de ses 5 derniers matchs à l'extérieur, Marseille a encaissé 14 buts (1 victoire, 1 nul, trois défaites). Dès lors, pas évident d'espérer quoi que ce soit...

Sale semaine européenne pour les clubs français. Seul Paris est parvenu à s'imposer, assez largement, face à Belgrade. Ni Lyon (nul face au Shakhtar), ni Monaco (défaite contre Dortmund), ni Marseille (nul contre Limassol), ni Bordeaux (défaite contre Copenhague), ni Rennes (défaite face à Astana) n'ont fait briller l'Hexagone en coupes d'Europe.

Clément Pons @Ponsclement