Steve Mandanda

La réaction en vidéo des Marseillais après leur défaite en finale

Publié le , modifié le

Le président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud, ainsi que Steve Mandanda et Adil Rami se sont confiés suite à la défaite de leur équipe en finale de la Ligue Europa face à l'Atlético de Madrid (3-0). Découvrez leurs réactions.

Jacques-Henri Eyraud : "La marche était peut-être un peu haute"

Jacques-Henri Eyraud (Président de l’OM) : "Ma première réaction est la déception, on est venu ici pour gagner. Je crois que la marche était un peu haute même si en première mi-temps l’équipe a montré un très beau visage. En face, ils ont su exploiter la moindre erreur, et il y en a eu. Bravo à l’Atlético Madrid, ce sont de grands champions. Nous, ça nous donne l’envie de continuer, on reviendra plus fort la saison prochaine. C’est toujours facile de refaire l’histoire à la fin du match mais c’est sûr que la sortie de Dimitri (Payet) a eu un impact. Je suis triste pour Dimitri qui nous a porté ces derniers mois en haussant son niveau de jeu. Il était très déçu. C’est un immense champion, on va compter sur lui pour la saison prochaine. Comment ne peut-on pas être fier de ce qu’on fait ces garçons ? Ils ont toujours montré énormément de cœur, été vaillants, des guerriers. Ils ont fait honneur à ce maillot. Je leur tire mon chapeau car ils ont été grands."

Adil Rami : "Antoine Griezmann a fait la différence"

Adil Rami (Défenseur central de l’OM) : "C’est une finale, il y a un gagnant et un perdant. On est tombé sur une équipe plus expérimentée et plus intelligente. On a bien commencé le match mais j’ai eu ce pressentiment qu’on allait s’en prendre un ou deux. Avec cette équipe-là c’est souvent la même chose : on a l’impression de dominer et sur nos erreurs on se fait contrer. Antoine Griezmann a fait la différence et derrière, pour revenir au score c’est quasiment impossible. Je connais cette équipe de Madrid, elle sait exactement ce qu’elle doit faire et n’a pas peur de ne pas être belle à voir jouer. On les a nourri de nos erreurs. On est des privilégiés du football, ce n’est pas donné à tout le monde de faire une finale européenne, on a la tête haute. Je ne pense pas que le score reflète le match, on ne peut qu’être fiers. Antoine Griezmann est très fort en contre, il est très intelligent, très vif… Il l’a montré une nouvelle fois ce soir. Nous on n’a pas mis la balle au fond. Maintenant on se doit de terminer la saison en beauté. On verra samedi, le destin n’est pas entre nos mains."

Steve Mandanda :"On a manqué de réalisme"

Steve Mandanda (gardien de l’OM) : "Ils ont joué avec leur qualité comme ils font tout le temps : bien défendre, subir, et à la moindre erreur de l’adversaire partir en contre et finir. C’est ce qu’il s’est passé sur les 3 buts. On savait qu’il fallait être très concentrés derrière et réalistes. On ne l’a pas été et on le paye. On a l’occasion d’ouvrir le score, on ne l’a pas fait, eux si. C’est la différence entre eux et nous. On est tous déçus. Sur ces matches-là, la moindre erreur se paye directement. C’est dur. Il faut qu’on relève la tête, on a un match à gagner samedi pour espérer accrocher la 3e place. Il faut être professionnel, même si ça va être dur."

Leo Anselmetti @LeoAnselmetti