Arsenal Atlético
28 tirs à 6 pour Arsenal. Score final : 1-1. | AFP

Ligue Europa : Match nul aux allures de hold-up pour l'Atlético chez Arsenal

Publié le , modifié le

N'en déplaise aux Marseillais, l'affiche de ces demi-finales de Ligue Europa, c'était Arsenal - Atlético Madrid. Une rencontre qui s'est avérée cruelle pour les Gunners, ultra-dominateurs et en supériorité numérique pendant 80 minutes. Bonne opération pour les coéquipiers d'Antoine Griezmann qui auront, en plus, l'avantage de jouer à domicile au match retour. Les Espagnols ont réussi à aller chercher le match nul en fin de rencontre et surtout à inscrire un but à l'extérieur. Score final : 1-1. Les joueurs d'Arsenal devront être beaucoup plus réalistes au Wanda Metropolitano.

Le match

Arsenal a très vite apporté le danger dans le camp des Colchoneros. L'expulsion prématurée de Vrsaljko a poussé l'Atlético à reculer et surtout à fermer l'axe. Les Gunners ont exercé une domination sans partage pendant 30 minutes. La première frappe madrilène n'arrive qu'à la 33ème minute de jeu (Griezmann). A la mi-temps, Arsenal a tiré 15 fois au but quand l'Atlético n'a tenté sa chance qu'à deux reprises. 

Les Colchoneros verrouillent. Arsenal prend son mal en patience et enchaîne les centres. Wilshere trouve finalement Lacazette (60'). Les contres madrilènes sont pour l'heure inoffensifs et les joueurs d'Arsène Wenger continuent faire tourner le ballon autour de la surface adverse. Mais voilà, un autre Français était là. Lancé dans le dos de la défense, Antoine Griezmann se joue de Koscielny et égalise contre le cours du jeu (80'). Ramsey aurait pu donner la victoire à Arsenal, mais Oblak a sorti la parade de la soirée (86'). 

L'homme du match

Il aurait pu signer à l'Atlético pour former un duo avec son pote Antoine Griezmann. Alexandre Lacazette a été l'homme du match ce jeudi soir. C'est lui qui a fait sauter le verrou madrilène, de la tête, sur un centre de Jack Wilshere au deuxième poteau (60'). Et il a été dans tous les bons coups. Il touche le poteau d'une reprise de volée pleine course (+6') et a été intraitable dans les airs. Six duels aériens tentés, cinq duels remportés du haut de son mètre soixante-quinze. Et tout ça sans que Clément Turpin ne lui offre un penalty.

Le fait du match

Sime Vrsaljko, le latéral droit de l'Atlético Madrid a été expulsé après seulement neuf minutes de jeu. L'international croate a d'abord lâché un tacle en retard sur Jack Wilshere (1'). L'avertissement de Clément Turpin n'a vraisemblablement pas fait tilt chez lui. A la dixième minute de jeu, il est coupable d'une vilaine semelle sur Alexandre Lacazette (9'). Deux cartons jaunes logiques et direction les vestiaires. Son entraîneur, Diego Simeone, également a été expulsé, trois petites minutes après (12') pour une énième contestation.

Andréa La Perna @A_LaPerna