Hatem Ben Arfa Rennes Arsenal
Hatem Ben Arfa a fait mal à la défense d'Arsenal | DAMIEN MEYER / AFP

Ligue Europa : les Rennais vont-ils mettre fin à la mode des "remontadas" ?

Publié le , modifié le

Porto, le Real Madrid, le PSG et l'Atlético, tous avaient l'avantage avant le match retour et ont connu une tragique élimination en C1. Avec 2 buts d'avance sur Arsenal, Rennes se rend à l'Emirates jeudi soir (21h), pour un huitième de finale retour de Ligue Europa, avec la volonté d'échapper à la "remontada".

Les plaies laissées par Manchester United sont encore ouvertes. Une semaine après le come-back des Red Devils face aux Parisiens en Ligue des champions, Rennes veut à tout prix éviter de subir le même sort en Ligue Europa. Jeudi soir face à Arsenal (21h), les Bretons vont tenter de confirmer leur bonne prestation du match aller (3-1) et contrecarrer la tendance actuelle des remontées fantastiques en compétition européenne.

"Arsenal commence ce soir" avait déclaré Julien Stéphan après l'exploit de ses joueurs au match aller. "On savoure quelques minutes la victoire, mais pour moi Arsenal reste le favori de cette confrontation de par son passé et son expérience", avait ajouté l'entraîneur du Stade Rennais, bien conscient de l'importance du match retour. Pour éviter le come-back des Gunners, "il faudra marquer là-bas, au moins un but, si ce n'est deux", poursuit-il. 

Les Gunners y croient

Du côté de Londres en revanche, cette mode des "remontadas" donne de beaux espoirs aux Gunners. Un 2-0 suffirait aux hommes d'Unaï Emery pour se qualifier pour les quarts de finale de C3. "Il faudra se focaliser sur nous et monter l'intensité dès le début du match.", explique Mattéo Guendouzi. Pour le milieu d'Arsenal, la clé sera de "marquer un but dès le début du match, ce qui nous mettra en confiance et eux en difficulté. Avec nos supporters qui vont pousser, moi j'y crois", ajoute le Français, dont l'entrée en jeu au match aller a fait beaucoup de mal aux Rennais. 

Autre élément motivant pour les Londoniens : le retour d'Alexandre Lacazette. L'attaquant des Gunners ne devait initialement pas disputer la rencontre, victime d'une suspension de trois matches. Celle-ci a finalement été réduite à deux rencontres par l'UEFA, permettant donc à l'ancien Lyonnais de disputer le match retour face aux Rennais. Une mauvaise nouvelle pour les Rouge et Noir. En effet, depuis le début de la saison, Alexandre Lacazette est l'atout offensif principal d'Unai Emery. Le Français a inscrit 14 buts et délivré 11 passes décisives en 37 matches toutes compétitions confondues.