France Pays-Bas Varane joie
La joie de Rafael Varane | AFP - Franck Fife

Pays-Bas – France : les Bleus "avec l'idée de gagner"

Publié le , modifié le

Si un nul face aux Pays-Bas suffirait ce soir (20h45) à l'équipe de France pour se qualifier en demi-finales de la Ligue des nations, l'objectif du sélectionneur n'est autre que la victoire. Soucieux de maintenir la bonne dynamique des champions du monde, Didier Deschamps entend maintenir au plus haut son niveau d'exigence. Et ce match face aux coéquipiers de Memphis Depay est loin d'être gagné.

Le patron des Bleus a prévenu : "il est hors de question de penser" à se contenter d'un match nul. Didier Deschamps qui travaille à éviter tout relâchement avec ses joueurs continue de leur insuffler le culte de la gagne. "On va jouer pour gagner cette rencontre. On va préparer ce match avec l'idée de la gagner", a-t-il répété. Et pour étayer ses propos, le tacticien tricolore rappelle que l'adversaire est de qualité. "C'est une équipe qui performe depuis quelques matches. Cette équipe néerlandaise est pleine de vie. Cela va être un rendez-vous difficile", assure-t-il.

Lors de leur dernier duel à Amsterdam, les Oranje ont en effet corrigé l'Allemagne 3-0, ce qui confirme la confiance acquise par cette jeune formation au fil des mois. Et si les Bleus l'avaient emporté 2-1 à domicile, signant un inédit cinquième succès d'affilée contre cette équipe, la prudence reste de mise. A domicile, les Néerlandais ont remporté six de leurs sept derniers duels, seule l'Angleterre s'étant imposée (1-0) en match amical, le 23 mars dernier. De son côté, la France surfe jusqu'à présent sur une série de 15 matches sans défaite.

Défense fragile, choix limités

Mais toute série a une fin et la santé de la défense tricolore inquiète. Lucas Hernandez et Benjamin Mendy blessés, Lucas Digne se voit confié le côté gauche. A droite, Benjamin Pavard reste en difficulté depuis le début de la saison, mais Djibril Sidibé se trouve dans une situation bien plus compliquée encore. Le sélectionneur n'a pas trop d'options supplémentaires… En charnière centrale, l'absence de Samuel Umtiti sera probablement comblée par Presnel Kimpembe qui ne compte pour le moment que cinq sélections.

Seule bonne nouvelle, Raphaël Varane devrait tenir sa place, ce qui devrait rassurer Hugo Lloris et les supporteurs tricolores. Pour une telle rencontre, le sélectionneur ne devrait pas procéder à de grands changements et reconduire un système assez classique, avec l'essentiel de l'équipe victorieuse de la Mannschaft en octobre dernier (2-1). Hernandez remplacé par Digne et Paul Pogba probablement pas Steven Nzonzi, voilà les deux seuls changements auxquels il faut s'attendre. Mais peu importe avec qui finalement, l'essentiel sera le résultat.

France tv sport @francetvsport