Ligue des Nations : l'Espagne et l'Allemagne s'imposent sans forcer, le Monténégro proche de la promotion

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Oyarzabal a profité d'une grossière erreur de la défense suisse pour marquer
Oyarzabal a profité d'une grossière erreur de la défense suisse pour marquer | GABRIEL BOUYS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Engagées ce soir en Ligue des Nations, l’Espagne et l’Allemagne se sont imposées sans trop de difficultés face à la Suisse (1-0) et l’Ukraine (2-1). Loin d'être gênées, les deux sélections engagées dans le même groupe de la Ligue des Nations ont cependant manqué de réalisme face aux buts. Dans les autres matches, le Monténégro s’est imposé et semble proche de la promotion en Ligue B.

• L’Espagne et l’Allemagne s'imposent dans le groupe 4

Favorites du groupe 4 de la Ligue A, l’Espagne et l’Allemagne se sont toutes les deux imposées ce soir, respectivement face à la Suisse (1-0) et l’Ukraine (2-1), sans briller mais sans être inquiétées non plus. Contre la Nati, les Espagnols n’ont pas tremblé, David De Gea arrêtant la seule vraie occasion suisse sur une frappe du Bordelais Loris Benito en première période (11e). Malgré sa nette domination territoriale et dans la possession de balle, la Roja ne s'est pourtant pas créé énormément d'occasions. Ansu Fati, titulaire pour la deuxième fois avec la sélection espagnole, est notamment passé à côté de son match avant d'être remplacé en début de deuxième mi-temps.

Faute d'inspiration leur permettant de mettre à mal le bloc défensif suisse, les Espagnols ont trouvé l'ouverture grâce à l'opportunisme de Mikel Merino. Bien placé, le milieu de la Real Sociedad a récupéré le ballon suite à une grossière erreur de la défense suisse, avec une mauvaise relance de Yann Sommer et une glissade de Granit Xhaka. Mikel Oyarzabal, qui traînait dans les parages, en a profité pour ouvrir le score (14e). Grâce à cette courte victoire, l'Espagne confirme son statut de leader du groupe 4 de cette Ligue des Nations avec deux points d'avance sur l'Allemagne, et peut espérer participer au Final 4 de la compétition, dans un an.

De son côté, la Mannschaft n’a pas été plus menacée que l’Espagne en Ukraine ce soir, mais s'est fait peur sur la fin de match après la réduction du score sur penalty de Roman Malinovskyi suite à une faute dans la surface de Niklas Süle (77e). Balayés par l’équipe de France il y a quelques jours, les joueurs d’Andriy Shevchenko n’ont cependant pas fait le poids pendant l'ensemble de la rencontre et ont subi les assauts des attaquants adverses. L’Allemagne a pourtant trouvé l’ouverture en première mi-temps sur une action de deux de ses défenseurs : Matthias Ginter a marqué dans le but vide sur une belle passe décisive d’Antonio Rüdiger (20e).

Matthias Ginter auteur de l'ouverture du score pour l'Allemagne
Matthias Ginter auteur de l'ouverture du score pour l'Allemagne © SERGEI SUPINSKY / AFP

Tout au long de la rencontre, Georgiy Bushchan a pourtant repoussé les tentatives allemandes. Le portier de la Zbirna, qui disputait sa deuxième sélection ce soir en profitant de l’hécatombe de cas de coronavirus chez les gardiens ukrainiens, a pourtant été fautif sur le deuxième but allemand. Au retour des vestiaires, Bushchan s’est totalement troué sur un centre anodin. Le ballon lui a glissé des mains, permettant à Leon Goretzka de faire le break (49e). Devant avec un seul but d'avance, les Allemands ont subi quelques tentatives ukrainiennes en fin de match mais pas assez suffisant pour les empêcher de remporter une première victoire dans ce groupe 4, après deux nuls consécutifs face à la Suisse et l'Espagne.

• Le sans-faute du Monténégro

Pas de match dans la Ligue B ce soir, mais à l’étage inférieur, le Monténégro se rapproche de match en match d’une promotion dans la deuxième division de la Ligue des Nations. Les Monténégrins se sont imposés en fin d’après-midi face à l’Azerbaïdjan (2-0), notamment grâce à un but du Monégasque et meilleur buteur de l’histoire de la sélection, Stefan Jovetić. Dans l’autre match de ce groupe 1, le Luxembourg a remporté son match face à Chypre (2-0) grâce à un doublé de Daniel Sinani et prend la deuxième place du classement.

Dans la Ligue D, enfin, Gibraltar s’est imposé sur la pelouse du Liechtenstein (1-0) dans le groupe 2, seule poule de cette Ligue des Nations où ne sont réparties que trois équipes. Dans le groupe 1, les Îles Féroé et la Lettonie se sont quittées sur un match nul (1-1), comme Andorre et Malte (0-0). Les Féroé occupent la tête du groupe après trois matches joués.