La joie néerlandaise
La joie néerlandaise | Marvin Ibo Güngör / GES-Sportfoto / DPA

Ligue des Nations : Les Pays-Bas enfoncent l'Allemagne

Publié le , modifié le

Des Oranjes qui reverdissent et des Allemands dans le rouge, c'est le bilan que l'on peut tirer après la victoire néerlandaise 3-0 samedi à Amsterdam lors de la 3e journée de la Ligue des Nations (Ligue A, Groupe 1). Dos au mur, la sélection batave s'est relancée grâce à une tête de Van Dijk (30e) et deux contres conclus par Depay (86e) et Wijnaldum (90e). Avec un seul point au compteur, la Mannschaft jouera une grande partie de son avenir dans cette compétition mardi contre les Bleus au Stade de France.

Les cartes sont redistribuées à tel point qu'on ne sait plus si Didier Deschamps doit se frotter les mains après la belle victoire des Pays-Bas sur l'Allemagne. Les hommes de Joachim Low sont désormais dans l'obligation de faire un résultat mardi à Saint-Denis sous peine de dire quasiment adieu à la qualification. Quant aux Oranjes, ils seront regonflés avant de recevoir les Bleus le 16 novembre prochain. Un succès français arrangerait donc bien les choses car les Néerlandais ont affiché un visage assez séduisant contre une Mannschaft en panne de réalisme.

Les Allemands ne marquent plus

Sur le front de l'attaque, Werner et Müller ont encore affiché leurs limites en première mi-temps en gâchant plusieurs tentatives. "Nous avons énormément tiré au but lors de nos derniers matches, mais c'est un fait, nous ne les mettons pas au fond", a confirmé Joachim Löw, le sélectionneur allemand.  Tout l'inverse des Oranjes, ultra-efficaces lors de leur seule occasion, un corner vendangé par Neuer et conclu par Van Dijk. En seconde période, les Allemands se sont alors rués à l'attaque en s'exposant aux contres des flèches néerlandaises. Et ils ont fini par craquer en fin de match. Parti de sa moitié de terrain, Wijnaldum a offert un caviar à Depay qui a asséné un KO en force (2-0, 86e). Le joueur de Liverpool a ensuite donné le coup de grâce dans les arrêts de jeu (3-0, 90e).

La réaction de Virgil van Dijk (au micro de la NOS)

"On a souffert par moments, mais on a fini par s'imposer 3-0 dans un match officiel face à une équipe de la trempe de l'Allemagne. Ce n'est pas rien. A 1-0, on a poussé pour faire 2-0, parce qu'on savait que si on inscrivait ce deuxième but, on s'imposerait. On a énormément bossé pour arriver à ce résultat et je trouve qu'on a globalement bien maîtrisé ce match, comme on l'avait fait par moments face au Portugal en juin ou en France. Je ne sais pas si ce match va servir de référence ou va définitivement nous relancer après l'échec de la qualification pour le Mondial..."
 

Grande première pour Gibraltar

Dernière du Groupe 1, l'Allemagne va peut-être commencer à jeter un oeil à l'étage inférieur de cette Ligue des Nations. Dans celle-ci, les retrouvailles entre Danois et Irlandais, adversaires en barrages du Mondial, ont accouché d'un triste mais rugueux 0-0.  A noter dans la dernière Ligue, un succès qui fera date: Gibraltar a remporté le premier match en compétition officielle de son histoire, en Arménie (1-0). Un exploit d'autant plus parlant au regard de la feuille de match: le joueur d'Arsenal Henrikh Mkhitaryan était en effet titulaire avec l'Arménie, un grand nom qui tranchait vraiment avec l'équipe quasiment amateure qui lui était opposée...  Dans la Ligue D également, la Macédoine a fait un premier pas vers la promotion en Ligue C, après un 3e succès en trois matches, contre le Liechtenstein (4-1).

Avec AFP
 

Xavier Richard @littletwitman