Ligue des nations : les Bleus souffrent mais s'imposent en Croatie, avant une "finale" contre le Portugal en novembre

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Antoine Griezmann a inscrit son 33e but avec les Bleus
Antoine Griezmann a inscrit son 33e but avec les Bleus | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Deuxième déplacement dans cette Ligue des nations pour l’équipe de France, et deuxième victoire. Les Bleus de Didier Deschamps se sont imposés ce mercredi soir en Croatie grâce à des buts d’Antoine Griezmann et de Kylian Mbappé (2-1). Une victoire dans la douleur qui permet à la France de suivre le rythme du Portugal, qui s’est imposé contre la Suède (3-0). Les deux équipes s’affronteront en novembre pour ce qui représentera la "finale" de ce groupe 3.

Promis à l’enfer du vétuste stade Maksimir de Zagreb, où se trouvaient ce mercredi soir 7000 supporters croates, les Bleus auront souffert pendant l’ensemble de la deuxième période mais se sont tout de même imposés face à des adversaires qui ne parviennent décidément pas à les battre. Victorieuse 4-2 des deux derniers affrontements contre la Croatie, l’équipe de France s’est imposée ce soir grâce à des buts d’Antoine Griezmann et de Kylian Mbappé (2-1). Désireuse de prendre sa revanche après ces deux défaites consécutives - dont une finale de Coupe du monde -, la Croatie a raté le coche et ne s’est toujours pas imposée une seule fois contre la France dans son histoire.

Pourtant, les joueurs de Zlatko Dalić se sont donné les moyens de leurs ambitions, malgré une entame totalement ratée, en dominant notamment toute la deuxième période du match. Entreprenants dans le jeu, à l’image de leur défaite au Stade de France en septembre durant laquelle ils avaient dominé la rencontre, les Croates ont cherché à déstabiliser un bloc défensif français solide, qui n’aura craqué qu’une seule fois sur une percée de Luka Modric, dont le centre fut dévié par Josip Brekalo pour Nikola Vlasic, qui concluait l’action d’un pointu (64e).

Une équipe de France en manque d'idées

Mis à part ce but, les Bleus auront subi mais sans réellement trembler. Car l’équipe de France est une sélection qui défend mieux qu’elle ne joue et qui sait subir les assauts de ses adversaires, Raphaël Varane et Clément Lenglet se régalant sur les nombreux centres délivrés par les latéraux croates. L’un d’entre eux aura trouvé la main de Ferland Mendy (35e), titulaire comme latéral droit ce soir, qui aurait pu valoir un penalty.

Pas vernis, les Croates en réclamaient un autre quelques minutes plus tôt sur une intervention dans la surface de Corentin Tolisso (31e). Deux actions litigieuses qui n’ont pas poussé l’arbitre, Björn Kuipers - privé du VAR -, à siffler, alors que les Bleus auraient également pu bénéficier d’un penalty pour une intervention limite de Domagoj Vida sur Anthony Martial (19e). Et quand la défense française n’a pas été assez attentive, elle s’en est remis à Hugo Lloris, impérial à bout portant devant Ivan Perisic (30e) puis sur des frappes de Mateo Kovacic (86e) et Andrej Kramaric (90e).

De leur côté, les Français ont confirmé leurs difficultés dans l’animation offensive et l’impression visuelle négative que donne ce système en losange que Didier Deschamps expérimente en ce mois d’octobre. Le milieu de terrain a certes été bon - Adrien Rabiot s’est bien rattrapé après sa très terne prestation contre le Portugal -, mais les Bleus manquent de créativité, de prise de risque, de présence dans la surface. Bref, cette équipe de France manque d’idées. Les latéraux, pièce offensive essentielle dans un système en losange, n’ont que trop rarement été trouvés en position dangereuse.

Griezmann se rapproche de Trezeguet

Ce fut le cas sur les deux buts français. D’abord sur l’ouverture du score de Griezmann, lors du temps fort des Bleus en tout début de match. Bien lancé sur le côté droit, Ferland Mendy s’est lancé dans un raid avant de centrer, avant que le ballon ne revienne sur l’attaquant du FC Barcelone qui a fusillé Danijel Subasic d’une frappe sèche sous la transversale (8e). Le 33e but en sélection pour Griezmann, qui se rapproche de David Trezeguet et ses 34 réalisations.

Puis en deuxième mi-temps, totalement contre le cours du jeu, Mbappé a redonné l’avantage aux Français (79e) sur une superbe remise de Lucas Digne après une belle ouverture de Paul Pogba. Le 15e but en sélection pour Mbappé, qui n’aura pas été bon ce soir - l’attaquant du PSG a notamment raté une énorme occasion en première mi-temps (15e) - mais qui a eu le mérite d’être au bon endroit au bon moment. L'entrée de Pogba aura quant à elle fait le plus grand bien aux Bleus, le milieu de Manchester United se procurant d'ailleurs l'une des seules occasions françaises en deuxième mi-temps, une frappe à bout portant bien repoussée par Subasic (77e).

Avec cette victoire en Croatie, l’équipe de France de Deschamps suit le rythme du Portugal qui s’est imposé à domicile contre la Suède (3-0). Les deux sélections comptent désormais 10 points dans ce groupe 3 mais la Seleção occupe la tête de la poule à la différence de buts. Pour se qualifier pour le Final 4 de cette Ligue des Nations, les Bleus devront s’imposer au Portugal en novembre, dans ce qui sera très certainement la finale de ce groupe.