La Croatie à la Coupe du monde
Les joueurs croates réunis après un but | PASCAL GUYOT / AFP

Ligue des Nations : La Croatie veut éviter une nouvelle gifle espagnole

Publié le , modifié le

La Croatie, vice-championne du monde, peine à confirmer son statut et cherchera à éviter une nouvelle claque face à l'Espagne (6-0 à l'aller) en décrochant une première victoire dans la Ligue des nations jeudi à Zagreb. Après leur épopée historique au Mondial-2018 en Russie, les Croates n'ont pas brillé lors deux leurs premières rencontres revêtus des habits de vice-rois du monde: une humiliation en Espagne et un nul sans saveur et sans but face à l'Angleterre.

Ces retrouvailles furent d'ailleurs bien tristes : la Croatie a accueilli les Anglais à Rijeka (nord-ouest) à huis-clos, prix d'une sanction de l'UEFA venue rappeler les nombreux débordements des supporters croates. Celui-ci était particulièrement grave: en 2016, une croix gammée avait été tracée sur la pelouse du stade à Split (sud) avant un match de qualification pour l'Euro.

Une équipe rajeunie

Les retraites internationales des emblématiques Danijel Subasic (gardien), Mario Mandzukic (buteur) et du défenseur Ivan Corluka ont certes pesé lourd même s'ils seront dans les tribunes jeudi. "Ils font partie de la famille, nous ne devrions pas oublier la Russie (...) nous cherchons l'unité que nous avions cet été", a dit le sélectionneur Zlatko Dalic.

Il a déjà demandé du temps aux supporters. Et pour tenter de repartir de l'avant, il a rajeuni son groupe pour affronter l'Espagne et l'Angleterre les 15 et 18 novembre. "Je suis concentré sur le match contre la +Furia+, nous avons besoin de cette victoire", a-t-il dit au quotidien Jutarnji List. "Je sais que beaucoup (de gens) doutent que notre équipe soit capable de remporter ces deux matchs mais je leur dis: nous ferons comme en Russie, un pas après l'autre", a assuré Dalic. "D'abord l'Espagne", a-t-il poursuivi.
 

Et des cadres pas à leur niveau habituel 

Dalic a fait appel à des "bleus" comme le défenseur de Marseille (Ligue 1 française) Duje Caleta-Car (deux sélections) ou les attaquants Nikola Vlasic (CSKA Moscou, 2 sél.) et Josip Brekalo (Wolfsburg, 0 sél.), annoncé en possible porte-flambeau du renouveau. Jeudi, le capitaine Luka Modric retrouvera son public avec la volonté de véritablement débuter sa saison, commencée en petite forme. Vainqueur de la Ligue des champions en mai dernier avec le Real Madrid, et grand artisan du parcours des Croates jusqu'à la finale du Mondial, Modric est le favori dans la course au Ballon d'Or, décerné le 3 décembre.

"Après une telle année, il ne peut pas être constamment en grande forme. Mais je n'ai jamais douté de lui (...) il sera de nouveau au plus haut niveau", a commenté Dalic. Le sélectionneur répète à l'envie que l'Euro-2020 est le principal objectif de l'équipe. Mais les Croates seront sans nul doute animés par une volonté de revanche que représenterait "une victoire, n'importe laquelle" face à l'Espagne. "Nous avons meilleure mine" qu'au moment du match aller, "c'était une débâcle et nous nous devons de chercher à prendre notre revanche", dit-il.  

"L'Espagne a perdu face à l'Angleterre, nous avons notre destin en mains, avec deux victoires nous sommes les premiers du groupe. J'y crois", a insisté Dalic. "Il est temps que Brekalo, Vlasic et Caleta-Car soient avec nous et nous donnent une nouvelle impulsion avec leur énergie et leur talent", avait noté Dalic. "J'ai toujours dit qu'il nous fallait du sang neuf", a-t-il ajouté.
 

AFP