Ligue des nations : la Belgique éteint l'Angleterre à domicile et prend une option sur la qualification

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Tielemans

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Belgique vient de faire un grand pas vers les demi-finales de la Ligue des nations. En s'imposant ce soir face à l'Angleterre, les Diables Rouges se maintiennent en tête du groupe 2 de la Ligue des nations. Malgré la nette domination des Three Lions, les Belges ont éteint leurs adversaires pour remporter la rencontre grâce à des buts de Youri Tielemans et Dries Mertens. Pour valider sa qualification, la Belgique devra au moins obtenir le nul contre le Danemark mercredi.

La Belgique se serait-elle inspirée de la France de Didier Deschamps ? Éliminée en demi-finales de la Coupe du monde 2018 par les Bleus (0-1), les Diables Rouges n'en démordaient pas : leur équipe jouait bien mieux qu'une équipe de France délaissant le ballon et bien trop pragmatique. Ce soir, c'est pourtant de cette manière que les Belges se sont imposés face à l'Angleterre (2-0) pour faire un pas de plus vers la qualification pour la phase finale de la Ligue des nations.

Troisième du groupe 2 au coup d'envoi de la rencontre, l'Angleterre de Gareth Southgate était condamnée à un exploit pour continuer d'espérer accrocher la première place. Les Three Lions devaient en effet s'imposer sur la pelouse de la Belgique, qui n'a plus perdu à domicile en compétition officielle depuis le 1er septembre 2016 (face à l'Espagne, 0-2). Une invincibilité de plus de quatre ans que les Diables Rouges ont su préserver ce dimanche soir face à des Anglais pourtant bien déterminés à les faire chuter.

Car l'équipe de Southgate s'est procurée les meilleures occasions dans cette rencontre, notamment en première période. Un mois après avoir remporté le match aller à Wembley (2-1), les Anglais pensaient avoir la recette pour se défaire des Belges. Alors menés 1-0, les Three Lions ont rapidement réagi avec une première tentative de Jack Grealish sur un centre de Kieran Trippier, bien contrée par Toby Alderweireld (11e). Sur le corner suivant cette action, Harry Kane pensait égaliser d'une belle tête mais Romelu Lukaku dégageait le ballon sur sa ligne (12e).

La Belgique a défendu toute la seconde période

Mais quand les Anglais n'ont pas buté sur les défenseurs adverses, ils ont croisé la route de Thibaut Courtois, le gardien du Real Madrid, qui a confirmé son excellent début de saison. Kane, qui fêtait sa 50e cape avec la sélection anglaise ce soir, a ainsi vu sa frappe stoppée bien détournée par le portier belge (45e) juste avant la mi-temps. Malgré une domination territoriale et dans la possession, l'Angleterre n'aura donc pas trouvé l'ouverture face à une Belgique qui sera parvenue à museler son adversaire du soir. La défense belge n'aura laissé que des miettes aux attaquants anglais en seconde période et les entrées conjuguées de Jadon Sancho et Dominic Calvert-Lewin n'auront rien changé.

À l'aise à domicile, les joueurs de Roberto Martinez ont procédé en contre tout au long du match, profitant des largesses de la défense à trois alignée par Southgate pour pratiquer un jeu direct vers l'avant. Le premier but belge est venu sur un pressing haut effectué par les Diables Rouges, avec un ballon récupéré par Jan Vertonghen dans les pieds de Mason Mount. Suite à une belle passe de Romelu Lukaku, Youri Tielemans a enchaîné une frappe sèche depuis l'entrée de la surface, qui n'a laissé aucune chance à Jordan Pickford (10e).

Une finale face au Danemark mercredi

Beaucoup plus réalistes que les Anglais, les Belges ont enfoncé le clou quinze minutes plus tard sur un superbe coup franc de Dries Mertens des 25 mètres (24e). Le meilleur buteur de l'histoire du Napoli a foncé fêter ce but dans les bras de son sélectionneur, qui a donc préféré assurer ces trois points de la victoire en laissant venir l'Angleterre plutôt que de mettre le pied sur le ballon pour contrôler le tempo de la rencontre. Lukaku aurait même pu aggraver le score sur les deux seules actions belges de la seconde période, mais l'attaquant de l'Inter Milan a buté sur Pickford (76e) puis a tiré à côté des buts (90+1e).

L'Angleterre, qui pensait avoir fait le plus dur dans ce groupe en remportant le match aller en octobre, a perdu toute illusion en perdant à domicile quelques jours plus tard face au Danemark (0-1). C'est d'ailleurs face à la sélection danoise que la Belgique disputera une "finale" mercredi soir, les deux équipes visant la qualification. Les Danois, qui se sont imposés in extremis ce dimanche face à l'Islande (2-1), devront s'imposer, tandis que les Belges n'auront besoin que d'un match nul. À domicile et avec une défense aussi imperméable, la Belgique pourrait bien rééditer la performance de ce soir pour, peut-être, prendre sa revanche face aux Bleus lors de phase finale en octobre 2021.