Griezmann - Mbappé

Ligue des Nations : Griezmann - Mbappé, une complicité qui peine à éclore

Publié le , modifié le

Les deux attaquants stars de l'équipe de France ont été des grands artisans du sacre des Bleus à la Coupe du monde. Chacun brille, autant en club qu'en sélection. Ils sont même pressentis pour être dans les trois finalistes du Ballon d'Or. Pourtant, le premier match de Ligue des Nations contre l'Allemagne jeudi soir a confirmé une tendance : l'équipe de France a deux grands attaquants, mais pas encore un grand duo d'attaquants. Griezmann et Mbappé peinent à afficher une vraie complicité sur le terrain.

Jeudi soir, contre la Nationalmannschaft, les observateurs ont souligné le manque de relation technique sur le terrain entre Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Un phénomène qui confirme la tendance de la Coupe du monde. Les deux attaquants qui ont des qualités individuelles hors-normes, se sont relayés pour faire les différences en Russie. Ils terminent la compétition co-meilleurs buteurs de l'équipe, avec 4 réalisations, pourtant, aucun n'a été passeur décisif pour son partenaire. Un manque de complicité étonnant étant donné leur science du jeu. Certains n'hésitent pas à faire le lien entre cette déficience et la course au Ballon d'Or. 

Une rivalité est née dans la course au Ballon d'Or

Avant la campagne en Russie, "Grizou" confiait lors d'une interview à Téléfoot : "Moi je veux qu'il (Mbappé) me fasse gagner la Coupe du monde, le Ballon d'Or, je lui laisse !". Un discours qui a un peu évolué ensuite : "Je suis obligé d’être dans les trois finalistes" a-t-il expliqué. Kylian Mbappé, lui, avait livré la liste de ses favoris dans les lignes de France Football fin juillet. Étonnamment, son compère d'Equipe de France n'en faisait pas partie. "Kyky" lui avait préféré, Ronaldo, Modric, son compère du PSG, Neymar, et Raphaël Varane. Une petite rivalité semble bien être née dans la course à la distinction individuelle suprême. Mais de là à imaginer que cela puisse transparaître sur le terrain...

Ligue des Nations : Griezmann - Mbappé, une complicité qui peine à éclore
© FRANCK FIFE / AFP

Difficile d’imaginer que cette rivalité silencieuse entre les deux hommes puisse déboucher sur de l’animosité tant l’ambiance semble au beau fixe dans le groupe. D’ailleurs, du côté de Mbappé, sa relation avec Neymar au PSG montre que pour lui, le collectif prime sur l'individuel. Au sortir du mondial, les observateurs s'inquiétaient de la nouvelle dimension de l'ancien Monégasque, qui risquait de créer une rivalité avec le Brésilien qui court après le Ballon d'Or depuis déjà quelques saisons. Pourtant, depuis la reprise de la Ligue 1, les deux Parisiens affichent plus que jamais une complicité exacerbée, se cherchant en permanence, presque plus que nécessaire. Lorsque l'un offre un caviar à l'autre, l'autre lui rend la politesse dés qu'il en a l'occasion. Le duo est en train de devenir une arme de destruction massive qui ferait tourner la tête même aux défenses les plus averties.

L'éclosion d'une complicité, une question de temps

Il n'y a pas de raison que l'évolution ne soit pas la même chez les Bleus. Griezmann est un joueur au service du collectif, qui ne cherche pas à se mettre plus en avant et n'hésite pas à faire briller ses partenaires. Leur relation est encore jeune. En équipe de France, ils ont joué quasi-exclusivement dans une attaque avec Giroud en pointe, Griezmann en soutien et Mbappé à droite. L'attaquant de l'Atlético Madrid, conscient de la situation, a d'ailleurs montré son envie de faire un pas vers Mbappé, comme il a pu le confier en conférence de presse samedi : "On a très peu de matches pour jouer ensemble. C'est à moi de travailler sur ses appels, sur ce qu'il aime. C’est compliqué parce qu'on a peu de temps pour travailler ça. C’est en regardant ses vidéos et ses déplacements que je pourrai mieux lui mettre des ballons". Si les deux veulent progresser, la réussite de cette association ne laisse planer que très peu de doute.

Névil Gagnepain