Cristiano Ronaldo, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe du Portugal
Cristiano Ronaldo, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe du Portugal | AFP - MIGUEL RIOPA

Ligue des Nations: Cristiano Ronaldo signe son retour avec un triplé contre la Suisse pour aller en finale

Publié le , modifié le

Pour son premier match dans la Ligue des Nations, Cristiano Ronaldo a repris son rôle de buteur face à la Suisse en réalisant un triplé (3-1) pour mener son équipe en finale. Un coup franc (25e), une reprise (88e) et un ballon enroulé (90e), le joueur de la Juventus a libéré son équipe face à la la Suisse qui avait égalisé, au terme d'une action où la VAR a donné un penalty aux Helvètes (52e) alors qu'ils en avaient concédé un dans la continuité de l'action pour le Portugal. Les Portugais joueront soit les Pays-Bas, soit l'Angleterre en finale.

La VAR va finir par rendre fou. A la 52e minute du match entre le Portugal et la Suisse, alors que les Portugais menaient (1-0) depuis la 25e minute, Zuber s'écroule dans la surface de réparation lusitanienne, sans que l'arbitre ne siffle quoi que ce soit. Mais il signale aux Suisses que l'action sera visionnée par la VAR une fois l'action terminée. Sauf que l'action se poursuit, et elle aboutit à une faute sur Bernardo Silva dans la surface de réparation suisse.

Une action, deux penalties

La VAR se met donc en action, d'abord pour confirmer que l'ancien Monégasque a bien été victime d'une faute et que le penalty est inéluctable. Mais l'expérimenté arbitre allemand Felix Brych allait visionner lui-même la première action litigieuse. Les images étaient nettement moins claires. Mais il finissait par montrer le point de penalty du Portugal, qui faisait donc une croix sur son penalty. Rodriguez égalisait ainsi pour les Suisses (1-1) à la 56e minute, récompensant un collectif qui avait mis plusieurs fois en danger l'arrière-garde portugaise. 

"Je n'ai jamais vu une situation comme celle là: en soixante secondes, il y avait les deux possibilités, accorder un penalty à l'une ou l'autre équipe", remarquait Vladimir Petkovic, le sélectionneur de la Suisse. "La VAR peut être positive ou négative, mais c'était quelque peu bizarre. Le penalty n'était pas des plus clairs, si on n'a pas suivi l'action, on ne peut pas interrompre le match. La manière de traiter la chose n'a pas été claire mais les règles ont été respectées et l'arbitre a fait du bon travail."

Tensions autour d'un penalty

Imbroglio autour de deux penalties, avec la VAR pour arbitre, entre le Portugal et la Suisse
Imbroglio autour de deux penalties, avec la VAR pour arbitre, entre le Portugal et la Suisse © MAXPPP - PRESS ASSOCIATION IMAGES - Mike Egerton

Mais comme à ses plus belles heures, Cristiano Ronaldo avait, auparavant, montré le bon chemin. Pour son retour en sélection (il avait dû sortir blessé en mars contre la Serbie après 30 minutes), il montrait tout son attachement à l'Europe. Pour la première fois depuis son but contre l'Espagne en phase de poules de l'Euro 2016, l'attaquant star inscrivait un but sur un coup franc, en prenant à contre-pied Sommer (25e). C'était aussi son premier but depuis celui marqué en Coupe du monde 2018 contre le Maroc. Car le joueur de la Juventus ne participait là qu'à son premier match  dans cette Ligue des Nations. 

Dans un match parfois heurté, à l'image de cette intervention de Bruno Fernandes sur Mbabu qui aurait mérité a minima le jaune voire plus (9e), la Nati s'était souvent montrée dangereuse, comme sur ce centre en retrait de Mbabu pour Seferovic qui trouvait la barre (42e). Mais son manque de réalisme et les sauvetages parfois désespérés des défenseurs portugais l'ont empêché de prendre l'avantage. Et comme souvent dans ces cas là, le match a basculé sur deux actions d'éclats.

Deux buts en deux minutes

Mais CR7 a sans doute un 6e Ballon d'or à conquérir. Et le deuxième trophée offert au Portugal aurait un joli poids dans la balance. A la 88e minute, il propulsait une reprise au fond des filets en reprenant (88e) un centre en retrait de Bernardo Silva, très en jambes. Les Portugais s'avançaient vers la finale d'autant plus que leur capitaine y allait de son triplé, en enroulant à la perfection son pied droit dans le petit filet opposé (90e).

Il en est désormais à 88 buts en 157 sélections. Le meilleur de l'histoire de toutes les équipes européennes.  Et ses 7 triplés avec l'équipe du Portugal ont été marqués dans des matches officiels.

Le Portugal n'est plus qu'à une victoire d'un deuxième trophée dans son histoire. Le deuxième avec Cristiano Ronaldo comme capitaine.