Ligue des Nations : Antoine Griezmann de nouveau buteur et toujours décisif

Publié le , modifié le

Auteur·e : Martin Boissereau
Griezmann
Avec 31 buts en équipe de France, Antoine Griezmann a égalé Zinédine Zidane | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Antoine Griezmann a retrouvé le chemin du but avec l'équipe de France contre la Croatie (4-2), lors de la 2e journée de la Ligue des nations (Ligue A, groupe 3). Il a même inscrit sa 31e réalisation et délivré sa 21e passe décisive avec les Bleus, trois jours après avoir raté un troisième penalty de suite face à la Suède. S'il marque moins, l'attaquant barcelonais demeure décisif.

Soulagement. Avant de marquer face à la Croatie en Ligue des nations, Antoine Griezmann avait inscrit un seul but lors de ses neuf derniers matches en équipe de France. Sa deuxième pire série avec les Bleus puisqu'il n'avait marqué qu'une seule fois en onze matches, entre novembre 2014 et mars 2016, avant d'envoyer un ballon dans les filets de Jasper Cillessen, gardien des Pays-Bas (victoire 3-2). 

Au Stade de France, devant 800 spectateurs masqués, l'attaquant barcelonais a lancé la remontée des siens en égalisant juste avant la mi-temps, à la conclusion d'un sublime mouvement collectif initié par Anthony Martial, passeur décisif (43e, 1-1). Son 31e but avec les Bleus, comme Zinédine Zidane, lors de sa 80e sélection. Il dépasse ainsi Jean-Pierre Papin (30 buts) et se rapproche de David Trezeguet (34), quatrième d'un classement toujours dominé par Thierry Henry (51 buts), dont la dernière sélection remonte à 2010.

Griezmann marque moins mais reste décisif

Ce but a soulagé l'homme au chignon puisqu'il avait raté son troisième penalty consécutif avec les Bleus trois jours avant, face à la Suède (victoire 1-0). Ce ballon envoyé dans les tribunes de la Friends Arena de Stockholm lui permettait alors de battre un triste record détenu par Karim Benzema. L'attaquant madrilène avait en effet raté deux penalties de suite avec la France, en 2014. Pour ne pas aggraver la statistique, Griezmann a laissé le soin à Olivier Giroud de tirer puis de transformer un penalty face aux Croates (77e, 4-2). Parfait dans cet exercice avec l'équipe de France (4/4), le Londonien, auteur de son 40e but en Bleu, est ainsi revenu à une longueur de Michel Platini (41 buts), deuxième meilleur buteur de l'histoire de la sélection.

Même s'il marquait peu, Antoine Griezmann est toujours resté décisif avec les Bleus. Lors de ses huit derniers matches, il était impliqué sur huit buts (7 passes décisives, 1 but). Altruiste, le natif de Mâcon a même délivré sa 21e passe décisive ce mardi soir grâce à un corner déposé sur la tête de Dayot Upamecano (3-2, 65e). Après avoir égalisé, il a donc permis à ses équipiers de prendre l'avantage lors d'un remake de la finale de Coupe du monde 2018 remporté sur le même score (4-2).

Troisième meilleur passeur de l'équipe de France

Griezmann est ainsi devenu le troisième meilleur passeur de l'histoire de l'équipe de France, seulement devancé par Zinédine Zidane (25 passes décisives) et Thierry Henry (27), encore eux. Positionné derrière un duo d'attaque composé de Wissam Ben Yedder et Anthony Martial, il aurait même pu délivrer une 22e passe décisive si l'attaquant mancunien n'avait pas perdu son duel avec Dominik Livakovic, à un quart d'heure du terme (74e).

Témoin de son importance dans l'équipe de Didier Deschamps, Griezmann a disputé face aux Croates son 37e match consécutif avec la France depuis 2017, dont onze de suite dans leur intégralité. Seul Patrick Vieira fait mieux au XXIe siècle, avec 44 matchs joués entre 1999 et 2002. Et si Griezmann a laissé sa place à Nabil Fekir avant la fin du temps réglementaire (78e), il est sorti du rectangle vert avec le sentiment du devoir accompli. Le Barcelonais a en effet été impliqué sur au moins un but et une passe décisive pour la onzième fois en équipe de France. Décisif.