Coronavirus : Kylian Mbappé a-t-il pu contaminer d'autres Bleus ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
Kylian Mbappé, déclaré positif à la Covid-19 lundi, félicité par ses coéquipiers de l'Equipe de France lors de Suède-France, en Ligue des nations, le 5 septembre 2020
Kylian Mbappé, déclaré positif à la Covid-19 lundi, félicité par ses coéquipiers de l'Equipe de France lors de Suède-France, en Ligue des nations, le 5 septembre 2020 | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Kylian Mbappé qui avait pourtant subi un test PCR à la Covid-19 avéré négatif mercredi dernier, a été contraint de quitter l'équipe de France de football, après l'annonce de son cas positif lundi. Alors que les champions du monde tricolores doivent affronter ce mardi soir au Stade de France la Croatie en Ligue des nations, cette situation a de quoi susciter quelques interrogations, notamment sur la possibilité que d'autres joueurs aient été infectés. Catherine Hill, épidémiologiste à l’institut Gustave Roussy à Villejuif et Vincent Maréchal, professeur de virologie à la Sorbonne nous répondent.

Arrivé à Clairefontaine le lundi 31 août, Kylian Mbappé avait été testé négatif préalablement au rassemblement, puis à nouveau mercredi, dans le cadre d’un test demandé par l’UEFA avant le match Suède-France. Son test positif, ce lundi, interpelle sur les circonstances de l’infection, alors que l’équipe de France est censée vivre dans une « bulle » depuis plus d’une semaine. Pour Catherine Hill, épidémiologiste à l’institut Gustave Roussy à Villejuif, « une bulle n’est jamais hermétique. Le virus aurait pu entrer par le personnel de Clairefontaine. Est-il testé aussi régulièrement que les joueurs ? »

Kylian Mbappé étant asymptomatique, il est d’autant plus difficile de déterminer quand il a pu être infecté selon Vincent Maréchal, professeur de virologie à la Sorbonne: « Il n’y a aucune certitude sur la date à laquelle Kylian Mbappé a pu être en contact avec une personne qui lui a transmis le virus. Il a été infecté dans les quelques jours qui ont précédé le test positif, et s’il est à Clairefontaine depuis plus d’une semaine, il est très peu probable qu’il ait été contaminé avant le rassemblement ».

Pas de quarantaine pour ses coéquipiers de l’Equipe de France

Pour Vincent Maréchal, « rien n’exclut que Kylian Mbappé était déjà en mesure de contaminer ses coéquipiers il y a deux-trois jours ». Le prodige français était donc peut-être déjà contagieux lorsqu’il a inscrit l’unique but du match Suède-France et qu’il a été chaleureusement félicité par ses coéquipiers. Si tous ont été testés négativement lundi, « il se pourrait qu’ils soient positifs dans les prochains jours, le temps de l’incubation », selon Catherine Hill.

Depuis le début de l’épidémie, les autorités sanitaires recommandent fortement aux « cas contact », que sont devenus les Bleus et leur staff, de s’isoler plusieurs jours. Une quarantaine que l’équipe de France n’observera pas puisqu’elle affronte ce mardi soir la Croatie au Stade de France. Lundi, entre leurs entraînements respectifs, les joueurs des deux nations se sont mêmes croisés dans les coursives du Stade de France, échangeant quelques mots, parfois sans masque.

Dans son règlement, l’UEFA indique que les matchs devront être disputés tant que les équipes disposent d’au moins treize joueurs disponibles, dont au moins un gardien. La sélection croate n'a pas déploré de cas positif lors de ses derniers tests.

Hortense Leblanc hortense_lblnc