Wenger croit en son équipe

Wenger croit en son équipe

Publié le , modifié le

Arsène Wenger se dit persuadé que son équipe d'Arsenal a les atouts pour rééditer sa victoire de l'an dernier face au Bayern à Munich et combler ainsi le retard concédé à Londres (0-2), mardi en 8e retour de la Ligue des champions: "On sait qu'on en est capablede le faire car on l'a déjà fait", a insisté le technicien français.

Comment jugez-vous votre mission ?
Arsène Wenger: "Si on réalise un match de top-niveau, que l'on reste bien concentré, c'est possible. On a la qualité et la détermination pour y parvenir. On sait  qu'on en est capable car on l'a déjà fait. On a joué plusieurs fois à 10 sur le plan européens dans des conditions suspicieuses. J'espère que l'on aura une  juste chance de jouer à 11 contre 11 demain" (réduit à 10 à l'aller après  l'exclusion de Szczesny à la 37e minute)."
   
L'objectif est-il de marquer très vite ?
A.W.: "Ce n'est pas la clé du match, mais ça aiderait. 1-0 assez vite rendrait  les choses possibles. Mais on a marqué deux buts dans les cinq dernières  minutes contre Everton en championnayt. .Il faudra être patient. On est dans une  position similaire l'an dernier, mais un peu mieux, car on avait perdu 3-1 à  l'aller la saison dernière."
   
Aucune équipe n'a remonté une défaite 2-0 à domicile à ce stade de la  compétition ?
A.W.: "Je sais que les statistiques sont contre nous. Mais on a gagné 5-1 à  l'Inter Milan (0-3 à l'aller en phase de poules 2003-04). Et on a gagné partout  en Europe. Si on produit une performance de top niveau, tout est possible. On a  vécu de grandes soirées et on pourrait en vivre une autre."
     
Comment jugez-vous cette équipe du Bayern et est-elle encore meilleure  que l'an dernier ?
A.W.:  "C'est difficile à dire. Ils ont tout remporté la saison dernière. Cette  saison, ils vont probablement gagné leur championnat et peut-être plus. Ils ont  la qualité pour être au top. Ils sont en pleine confiance en ce moment. C'est  le grand favori en Europe. J'espère que l'on sera un excellent adversaire".

Christian Grégoire