Gaizka Mendieta (FC Valence) lors de la finale de C1 perdue en 2001 contre le Bayern Munich
Gaizka Mendieta (FC Valence) lors de la finale de C1 perdue en 2001 contre le Bayern Munich | AFP

Valence, un rival plus titré que le PSG

Publié le , modifié le

A l'ombre des deux géants d'Espagne, le FC Barcelone et le Real Madrid, le FC Valence peut être considéré comme le troisième grand club de la péninsule ibérique, devant l'Atletico Madrid ou l'Athletic Bilbao.

Depuis une quinzaine d'années, Valence obtient les meilleurs résultats européens de l'Espagne derrière le Barça et le Real. Déjà victorieux de deux Coupe des villes de foire (1962 et 1963) et d'une Coupe des Coupes en 1980 grâce notamment à l'Argentin Mario Kempes (le FC Nantes, battu en demi-finale, s'en souvient), les Valencians ont ajouté à leur palmarès continental deux finales de Ligue des champions (en 2000 face au Real et l'année suivante contre le Bayern) et un succès en Coupe de l'UEFA (2004 face à l'OM de Barthez et Drogba). C'était l'époque des Canizares, Angloma, Pellegrino, Mendieta...etc

Champion d'Espagne à six reprises

Le club a également remporté deux nouvelles "Copa del Rey" (1999 et 2008) et deux Liga (2002 et 2004) durant ce laps de temps. Le titre de 2002 fût d'ailleurs fêté comme il se doit par les supporters blanc et noir, le précédent remontant à 1971 ! Avec six sacres nationaux, ses 7 Coupe d'Espagne et ses trophées européens, le FC Valence peut s'enorgueillir de posséder un palmarès plus fourni que son adversaire de ce soir.

Le Paris-Saint-Germain ne compte "que" deux titres de champion de France et une Coupe des Coupes (1996 contre le Rapid de Vienne). Il convient d'y ajouter les victoires en coupe (8 en Coupe de France, 3 en Coupe de la Ligue). Contrairement à ce que beaucoup de supporters croient, le pedigree de Paris est donc inférieur –pour l'instant- à celui de son rival. Ce qui ne veut absolument pas dire que Valence est le favori de ce huitième de finale de C1 qui s'annonce très intéressant.

Voir la video