Vadim Vasilyev : "Le football ne doit pas être pris en otage"

Vadim Vasilyev : "Le football ne doit pas être pris en otage"

Publié le , modifié le

Vadim Vasilyev, vice-président de l'AS Monaco, s'est "bien sûr posé la question de jouer" la rencontre reportée de mardi à mercredi à Dortmund après l'attaque à l'explosif du bus du Borussia, mais estime que "le football ne doit pas être pris en otage".

"L'UEFA, le Borussia Dortmund et nous, sommes sur la même ligne", c'est-à-dire jouer ce match de Ligue des champions ce mercredi à 18h45, poursuit le dirigeant dans un communiqué. "Nous allons accompagner nos joueurs pour traverser au mieux cette situation. Le football sera plus fort que ce type d'acte ignoble. Le match va bien avoir lieu ce soir", ajoute-t-il. Vadim Vasilyev redit "tout (son) soutien et toute (son) amitié au Borussia Dortmund et au joueur qui a été blessé, Marc Bartra".

"Ce sont des événements ignobles qu'on aimerait ne jamais connaître", souligne encore le responsable de Monaco. Le dirigeant veut "également féliciter tous (les) supporters (monégasques) pour leur comportement irréprochable et pour leur soutien". "Nous faisons tout notre possible pour accompagner ceux qui ont souhaité rester cette nuit pour assister au match ce mercredi soir", insiste-t-il encore. "Il faut également féliciter les supporters allemands pour leur générosité", conclut-il.

AFP