Jérémy Toulalan (AS Monaco)
Jérémy Toulalan (AS Monaco) | PHILIPPE LAURENSON / BLUEPIX / DPPI MEDIA

Toulalan: "Ce sera du 50-50 contre Arsenal"

Publié le , modifié le

Le capitaine de Monaco, Jérémy Toulalan, qui sera suspendu à l'aller des huitièmes de finale de Ligue des champions contre Arsenal, a estimé lundi que Monaco avait autant de chance que son adversaire de se qualifier pour les quarts.

Arsenal, est-ce un bon tirage au sort pour Monaco?

Jérémy Toulalan: "C'est toujours difficile de se prononcer avant de jouer. L'avenir nous  dira si c'est bon ou mauvais. En match de préparation, cela nous avait plutôt  bien réussi, mais c'était une préparation (Monaco avait gagné 1-0 en août avec  un but de Falcao, ndlr). Arsenal avait beaucoup de joueurs de retour de la  Coupe du monde et avait repris un peu plus tard. Ce sera une toute autre  confrontation mais on a nos chances. C'est du 50-50 pour moi. Je ne suis pas  sûr qu'à Arsenal, ils pensent que cela soit un bon tirage pour eux. Sur ce  tirage, je pense que Manchester City était au-dessus. La Juve, c'était du  niveau d'Arsenal".
   
Cela représente quoi, Arsenal ?

J.T.: "Je pense que cela fera plaisir à Arsène Wenger de revenir. Il est resté  longtemps à Monaco. Il y a également beaucoup de Français. C'est toujours sympa  de revenir en France. Giroud, par exemple, est bien revenu à la compétition. Je  le connais bien et suis content pour lui. Ce sera un match sympathique, mais  forcément difficile. J'ai aussi joué avec Santi Cazorla, un très, très bon  joueur. Il y a beaucoup de bons joueurs avec un même style: axiaux, rapides,  vifs et à l'aise techniquement. Je suis suspendu à l'aller ? Oui... Cela fait  partie du jeu, même si je ne suis pas sûr de mériter le dernier carton jaune."
   
Pensez-vous que l'Emirates Stadium peut déstabiliser l'équipe?

J.T.: "Le stade de l'Emirates est magnifique. Mais il ne faut pas regarder  cela. Peu de joueurs ont fait des huitièmes de finale de Ligue des champions.  Je ne dirais pas qu'on est une équipe étonnante mais on peut alterner le bon et  le moins bon. Les joueurs iront sans crainte, sereinement et avec confiance. On  est une équipe difficile à manoeuvrer, même si on n'est pas toujours beau à  voir. On n'est pas tout le temps flamboyant. Mais on a fait des matches  complets, comme à Toulouse où ce n'était pas mal dans la maîtrise du jeu. On  est de mieux en mieux. Ensuite, les circonstances de matches peuvent faire  évoluer. On joue également tous les trois jours, ce qui nous oblige à être plus  solide défensivement. On a pour nous la fraîcheur, l'insouciance, Arsenal,  l'expérience. Je le disais en début de saison: on est l'une des équipes où les  joueurs ont le plus de talent. Ensuite, d'autres paramètres entrent en  compte..."

AFP