Tirage au sort
Le tirage au sort | PASCAL GUYOT / AFP

Tirage au sort de la phase de poules : des groupes relevés en perspective

Publié le , modifié le

Le tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des champions, jeudi à Monaco (15h45 GMT), pourrait constituer plusieurs poules très relevées, sans épargner aucun cador, pas même le FC Barcelone tenant du titre et tête de série.

Car il y a une nouveauté qui s'applique cette saison pour la composition des chapeaux. Désormais, le chapeau 1 est formé par les champions des sept premières associations UEFA (Espagne, Angleterre, Allemagne, Italie, Portugal, France et Russie) plus le tenant du titre de la C1. Le FC Barcelone ayant été sacré aux dépens de la Juventus Turin (3-1) le 6 juin, c'est le champion des Pays-Bas (8e nation au classement UEFA) qui complète le lot.

Outre le Barça et le PSV Eindhoven, le "chapeau des champions" est donc constitué du Bayern Munich, de Chelsea, de la Juventus, du Paris SG, de Benfica et du Zenit Saint-Pétersbourg. Mais quid alors du Real Madrid, de l'Atletico Madrid ou d'Arsenal, généralement assurés d'être têtes de série? Réforme oblige, ils sont reversés dans le chapeau 2 qui regroupe les clubs possédant les meilleurs coefficients UEFA. Pour les 3e et 4e chapeaux, la répartition s'effectue également selon le coefficient.

Dans l'ancienne formule, le club de Cristiano Ronaldo aurait d'autant mieux été dans le premier chapeau qu'il possède le meilleur coefficient UEFA, devant même son rival barcelonais. Au lieu de quoi, il plane de tout son ombre dans le deuxième chapeau, qui regroupe également le FC Porto, Valence et Manchester City.

Lyon dans le même chapeau que Séville et l'AS Rome

Et ce n'est pas fini! Manchester United, qui a étrillé le FC Bruges en barrage de qualification (3-1, 4-0), complète ce chapeau déjà très relevé, au même titre que le Bayer Leverkusen, tombeur de la Lazio Rome (0-1, 3-0). Le chapeau 3 inclut quant à lui le Shakhtar Donetsk et le FC Séville, en plus de l'Olympique Lyonnais et de l'AS Rome notamment. Tandis que par un effet domino, Wolfsburg comme Mönchengladbach pourraient eux donner de l'allure au 4e chapeau où figurent habituellement les Petits Poucets.

Dans ces conditions, le suspense sera total pour chaque prétendant à cette C1 et plusieurs groupes chocs pourraient être constitués. Une main lourde pourrait ainsi regrouper le Barça, Arsenal, l'AS Rome et Wolfsburg d'un côté, le Bayern Munich, l'Atletico Madrid, Lyon et le Dinamo Zagreb de l'autre. Un groupe avec Chelsea, Porto, le FC Séville et Mönchengladbach est également possible. Dans cette forêt de possibilités, une restriction demeure: deux équipes d'un même pays ne peuvent se rencontrer à ce stade de la compétition.

Ce qui ne devrait pas empêcher la programmation de nombreuses affiches dignes des quart de finales dès cette première phase qui débutera les 15 et 16 septembre et se terminera les 8 et 9 décembre. La finale aura quant à elle lieu le 28 mai 2016 à Milan.