Laurent Blanc banc de touche PSG
Laurent Blanc devant le banc de touche du PSG | VIRGINIE LEFOUR / BELGA MAG / BELGA/AFP

Suspension levée pour Blanc

Publié le , modifié le

Le PSG a remporté un première victoire avant son huitième de finale de la Ligue des champions. La commission d'appel de l'UEFA a transformé la suspension de l'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc en peine avec sursis. Il pourra ainsi être présent sur le banc parisien à Leverkusen lors du 8e de finale aller le 18 février.

La commission d'appel de l'UEFA "a analysé avec attention les documents et  les éléments fournis par Blanc et Paris" ainsi que les "déclarations et les  documents fournis par l'inspecteur disciplinaire de l'UEFA" avant de prendre sa  décision, précise l'instance dans un communiqué. Blanc avait été sanctionné par l'instance de contrôle et de discipline de  l'UEFA après trois "coups d'envois tardifs" lors de matches de poules de la  Ligue des champions.

Pour la première infraction (PSG-Benfica, le 2 octobre), Blanc avait reçu  un avertissement avant d'écoper d'une amende et d'une suspension d'un match  avec sursis pour la 2e (PSG-Olympiakos, le 27 novembre). Le sursis avait été  levé après un 3e coup d'envoi tardif, le 10 décembre à Lisbonne. Le technicien parisien, qui sera donc bien présent sur le banc pour diriger  son équipe contre le Bayer, écope désormais d'une suspension d'un match avec "une  période probatoire d'un an" et d'une amende de 10.000 euros.