Griezmann Simeone Atletico Madrid
Antoine Griezmann dans les bras de son entraîneur, Diego Simeone | AFP - JAVIER SORIANO

Simeone: "l'opportunité de faire un grand match" face au Real

Publié le , modifié le

L'entraîneur de l'Atletico Madrid, Diego Simeone, estime que son équipe a la possibilité de faire "un grand match", en quart de finale aller de Ligue des champions contre le Real Madrid mardi. Simeone juge bon de préciser que cette rencontre sera "différente" de la finale de C1 remportée par le club merengue en mai dernier (4-1 a.p.).

Le match de mardi sera-t-il comparable à la finale que vous avez perdue  l'an dernier ?
Diego Simeone: "Ce sera un match différent, une nouvelle confrontation. Il  y a des joueurs des deux équipes qui n'ont pas participé à la finale. (...)  C'est normal qu'on parle de cette finale perdue, des 14 années de l'Atletico  sans pouvoir gagner un derby (de 1999 à 2013, ndlr) mais nous, dans la réalité,  nous devons nous focaliser sur le match de demain (mardi). Tout ce qui s'est  passé avant est derrière nous. Nous affrontons un grand adversaire, qui est en  grande forme, à deux points du leader en Liga et très fort en Ligue des  champions, et nous avons l'opportunité de faire un grand match."
   
Pensez-vous que le Real ait de meilleurs joueurs que l'Atletico ?
D.S.: "Pas dans toutes les zones du terrain, non, mais à certains postes il  est vrai qu'ils ont plus de talent individuel que nous. Nos effectifs sont  différents et le Real a des joueurs comme Cristiano Ronaldo, des joueurs avec  beaucoup de qualités techniques."
   
Vous n'avez perdu aucun de vos six derniers matches face au Real.  Y'a-t-il une recette pour y parvenir?
D.S.: "Je ne regarde pas en arrière. Mardi, ce ne sera pas la même chose  qu'en Liga ou en finale de Ligue des champions mais ce sera un grand match, où  les deux équipes vont afficher beaucoup d'intensité. J'imagine un match comme  celui d'il y a deux ans en Coupe du Roi (victoire de l'Atletico en finale, 2-1  a.p., ndlr), ils avaient joué avec une très haute intensité. (...) Ce sera un  match très actif sur le plan défensif et la présence de (Luka) Modric apportera  une agressivité différente par rapport aux précédents matches."
   
Quelle opinion avez-vous de votre homologue Carlo Ancelotti, entraîneur  du Real Madrid ?
D.S.: "J'ai une grande admiration pour l'homme. C'est quelqu'un de  respecté, de capable, qui ne varie pas son discours, qu'il gagne ou qu'il  perde. C'est une fierté de se mesurer aux meilleurs."
   
Jugez-vous, comme Ancelotti, que la confrontation s'annonce équilibrée ?
D.S.: "Je le dis toujours: dans un championnat long, la différence avec les  équipes qui ont des budgets inférieurs finit par se voir. Mais sur une  élimination directe, les forces peuvent s'équilibrer parce que c'est un match  unique."