L'Atletico Madrid
La joie des Madrilènes | AFP - PIERRE-PHILIPPE MARCOU

Sans-faute de l'Atlético, qualifié en 8e

Publié le , modifié le

Après le Bayern et Manchester City, l'Atlético Madrid et le FC Barcelone sont les troisièmes et quatrièmes équipes qualifiées pour les 8e de finale de la Ligue des champions. A domicile, les Madrilènes ont battu l'Austria Vienne (4-0) lors de la 4e journée (groupe G), pour une 4e victoire de rang. Dans le match-phare du soir, les Barcelonais ont battu l'AC Milan (3-1). Victoire importante de Chelsea sur Schalke 04 (3-0) grâce à un doublé d'Eto'o.

Groupe G: l'Atlético qualifié

En une mi-temps, les jeux étaient faits. L'Atlético Madrid n'a pas perdu de temps pour valider définitivement son billet pour les 8e de finale de la Ligue des Champions. Deuxième de la Liga à un point du FC Barcelone avec une seule défaite au compteur après 12 journées, la formation de Diego Simeone n'a pas tremblé lors de la venue de l'Austria Vienne à Vicente-Calderon. Après trois premières victoires, elle en a ajouté une quatrième, acquise déjà la mi-temps. Et contrairement aux habitudes, Diego Costa n'était pas à la finition, laissant ce soin aux défenseurs Miranda (11e) et Filipe Luis (45e), Raul Garcia s'intercalant à la 25e minute. Le buteur madrilène a patienté jusquà la 82e minute pour le faire, non sans avoir vu son penalty de la 75e minute être arrêté par le portier adverse. Avec désormais 12 points, l'Atlético se trouve désormais en 8e de finale, rejoignant le Bayern Munich et Manchester City, qualifiés hier. Pour la deuxième place, dans ce groupe G, le nul entre le Zenith et Porto (1-1), avec l'ouverture du score de Lucho (23e) et l'égalisation de Hulk (28e), maintient les deux formations en un point, pour l'instant à l'avantage des Russes. Mais ces derniers recevront Madrid puis iront à Vienne lors de la dernière journée.

Groupe H: l'ultra domination du Barça récompensée

L'AC Milan s'en était bien sorti au match aller (1-1). Mais au Camp Nou, ils ont trop subi, trop souffert, pour envisager un meilleur sort final. Ils ont néanmoins résisté, voyant Alexis Sanchez frôler l'ouverture du score à la 20e minute. Mais à la 30e, pour une faute d'Abate sur Neymar, un penalty était sifflé. Les ralentis ne permettaient pas de voir la faute de l'Italien, mais le vol plané du Brésilien était marquant. Et Lionel Messi, après quatre matches sans but, retrouvait le chemin des filets, suivi de près par Busquets, étrangement seul à la tombée d'un coup franc rentrant de Xavi (40e). Mais Kaka, de retour en Espagne, redonnait de l'espoir aux Lombards au terme d'une chevauchée sur le côté gauche, et d'un centre dévié dans son propre but par Piqué (45e). Le nouveau siège du but milanais finissait par porter ses fruits en deuxième période, avec un doublé de Messi, à l'issue d'un une-deux avec Fabregas (83e). Ce succès, cumulé à la victoire (1-0) de l'Ajax sur le Celtic grâce à Schüne (51e), permet aux Catalans d'être également qualifiés. C'est la dixième fois d'affilée. Pour la deuxième place, rien n'est fait entre les trois autres formations. 

Groupe E: Chelsea proche des 8e

Longtemps gêné par Schalke 04 qui s'était montré offensif, Chelsea a dû son salut au vieillissant mais toujours efficace Samuel Eto'o, et au gardien du club allemand. A la 31e minute, Hildebrand a pris son temps pour dégager, et mal lui en a pris, puisque le Camerounais est venu le contrer, pour l'ouverture du score. Après ce but-gag, Eto'o, revigoré, en a donc inscrit un 2e après un bon  service de Willian suivi d'un excellent enchaînement contrôle et frappe placée (54e). Généreux jusqu'au bout, Schalke a même permis ensuite à son remplaçant  Demba Ba, sous-estimé par son entraîneur, de débloquer son compteur cette saison (83e). A noter que Mata et Cole étaient sur le banc, et que Hazard n'était pas sur la feuille de match. "Je ne vais pas mentir, il n'est pas blessé. Il a oublié l'heure", a justifié José Mourinho au sujet de son international belge. Avant d'aller à Bâle et de recevoir le Steaua, Chelsea possède trois points d'avance sur les Allemands. Dans l'autre rencontre, le Steaua est revenu de Suisse avec un nul (1-1), les Helvètes égalisant dans le temps additionnel.