Rybolovlev
Le nom de Dmitri Rybolovlev, président de l'AS Monaco, est cité dans les dernières révélations Football Leaks de Mediapart. | FRANCK FIFE / AFP

Rybolovlev, président de Monaco, inculpé

Publié le , modifié le

Au lendemain de son placement en garde à vue, Dmitri Rybolovlev, président de l'AS Monaco, a été inculpé pour une affaire d'escroquerie présumée. Alors que son club est au plus mal sur le plan sportif (une seule victoire depuis le début de la saison toutes compétitions confondues), le milliardaire russe n'est pas le seul inculpé, puisque son avocate et le fils de l'ancien garde des Sceaux de Monaco ont subi le même sort. Ils sont tous trois restés libres, mais placés sous contrôle judiciaire.

Le Rocher tremble de plus en plus. Non seulement la situation sportive devient de plus en plus préoccupante (une seule victoire lors des 17 premiers matches de la saison) mais, dans les coulisses, ce n'est pas mieux. Le président du club, le Russe Dmitri Rybolovlev, a été inculpé dans le cadre d'une affaire d'escroquerie présumée qui l'oppose à son ancien marchand d'art suisse, Yves Bouvier. Pour le moment, les chefs d'accusation ne sont pas encore connus.

Il a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire, comme les trois autres inculpés: son avocate Tetiana Bersheda, et le fils et l'épouse de l'ex-garde des Sceaux de Monaco Philippe Narmino, a-t-on précisé au parquet de Monaco, confirmant une information de Nice-Matin. D'autres opérations de police menées dans le cadre de cette enquête étaient en cours mercredi, a encore ajouté le parquet, sans plus de précision.

à voir aussi Le président de Monaco Dmitri Rybolovlev placé en garde à vue Le président de Monaco Dmitri Rybolovlev placé en garde à vue

"Les faits pour lesquels (M. Ryboloelev) est entendu reposent (...) sur l'exploitation du téléphone portable de son avocate", avaient précisé mardi dans un communiqué Mes Hervé Temime et Thomas Giaccardi, les avocats du Russe, dénonçant une violation du secret de l'instruction et appelé au respect de la présomption d'innocence. Les deux avocats n'ont de cesse de dénoncer une atteinte au secret des correspondances de l'avocat: le portable de Me Tetiana Bersheda avait été saisi dans la bataille médiatico-judiciaire opposant M. Rybolovlev à M. Bouvier, le premier accusant le second de l'avoir escroqué d'un milliard de dollars, avec la complicité de leur amie commune Tania Rappo, en appliquant des marges exorbitantes lors de la vente de tableaux.

A l'appui de cette plainte pour escroquerie déposée début 2015, Me Bersheda avait elle-même produit un enregistrement de Mme Rappo, contestée par celle-ci. Le juge d'instruction a alors fait extraire du téléphone l'intégralité des messages qu'il contenait, ce que les avocats de M. Rybolovlev considèrent comme illégal. "Un recours devant la cour de révision de Monaco est en cours à cet égard", ont-ils rappelé mardi.
 

Ligue des champions