Ribéry Benzema 042014
Ribéry et Benzema lors de la demi-finale aller | AFP

Rien d'assuré pour le Real à Munich

Publié le , modifié le

Vainqueur 1-0 au match aller, le Real Madrid sait pertinemment que le Bayern Munich garde de grandes chances de passer lors de cette demi-finale retour de Ligue des Champions qui se dispute dans l'Allianz Arena.

On serait tenté de dire que le but de Benzema inscrit à l'aller permet tout juste d'équilibrer un peu les débats. Car lorsque l'on y regarde de plus près, il semble que malgré ce revers, les Bavarois gardent de grandes chances de disputer une nouvelle finale de C1. Deux ans après l'élimination de ces mêmes Madrilènes face au Bayern à ce stade de la compétition (3-3 scores cumulés, puis 3 tirs au but à 1), l'histoire pourrait bien se répéter.

Les précédentes rencontres entre ces deux grosses cylindrées ont d'ailleurs très souvent tourné en faveur des Allemands. En cinq demi-finales, les Munichois se sont imposés à quatre reprises (1976, 1987, 2001 et 2012) pour une seule défaite (en 2000). Le bilan à domicile du Bayern parle de lui-même avec huit succès pour un seul nul, et aucune défaite.

Le Bayern habitué à ce cas de figure

Autre motif d'inquiétude pour les Merengue, le Bayern s'est qualifié cinq fois sur six après avoir perdu 1-0 à l'extérieur à l'aller. Le dernier fait de ce type remonte à un huitième de finale lors de la saison 2011/12, face au FC Basel. Les Bavarois s'étaient régalés avec un succès 7-0 à Munich ! Jusqu'ici, seul l'AC Milan est parvenu à se qualifier après un succès à domicile de 1-0 à l'aller. C'était en demi-finale de la saison 1989/90.

Selon l'entraîneur du Bayern, Pep Guardiola, "on peut parler de détails mais c'est la passion qui fera la différence dans ce type de  match". Mais pour en revenir aux fameux "détails", il reste à savoir si Guardiola souhaite à nouveau mettre l'accent sur la possession de balle, sachant que lors du match aller, cela n'avait pas abouti au résultat escompté. Il semblerait pourtant que le tacticien formé au Barça souhaite conserver cet esprit, mais en se montrant "plus agressif et plus efficace".

Ribéry vs Benzema

Guardiola compte notamment sur l'efficacité de Ribéry, qu'il dit "nécessaire pour l'équipe". "Franck a besoin d'être en colère, contre le coach, l'arbitre, les fans et même contre lui-même, estime le coach espagnol. Il a besoin d'être agressif. Il est toujours prêt à se battre et c'est pourquoi l'Allianz Arena l'adore. C'est l'un des joueurs les plus fantastiques qui aient joué au Bayern et je suis sûr qu'il le montrera mardi pour nous aider à atteindre la finale".

En face, Carlo Ancelotti pourra théoriquement compter sur son redoutable trio offensif Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo. Comme à l'aller, les contre-attaques menées par ces rapides attaquants auront de quoi donner quelques frissons aux supporteurs locaux. Contraint de prendre des risques pour marquer au moins un but, le Bayern devra réaliser un match de très haut niveau, pour espérer se retrouver à Lisbonne pour la finale, le 24 mai prochain. Au vu de sa saison, le club bavarois en a largement les moyens.

Romain Bonte