Rennes - Chelsea : Edouard Mendy, la filiation rennaise dans les pas de Petr Cech

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Edouard Mendy Chelsea
Arrivé cet été à Chelsea, Mendy fait déjà l'unanimité en Angleterre. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Arrivé de Rennes à Chelsea cet été, Edouard Mendy retrouvera son ancien club ce mercredi en phase de groupes de la Ligue des champions. Le gardien international sénégalais s'est déjà imposé à Londres et emprunte les pas d'un certain Petr Cech, qui a lui aussi explosé à Rennes, avant de devenir une icone chez les Blues.

"Quand, l'été dernier, il est apparu évident qu'on avait besoin d'un nouveau gardien pour concurrencer Kepa (Arrizabalaga) et Willy (Caballero), j'ai suggéré en interne plusieurs noms, dont celui d'Édouard. Et j'ai insisté en disant qu'il était selon moi le meilleur de la liste. Mon conseil a été suivi". Comme si les similitudes n'étaient déjà pas assez évidentes, Petr Cech a confirmé dans une interview à L'Equipe qu'il a été à l'origine de l'arrivée d'Edouard Mendy à Chelsea cet été, après l'avoir suivi minutieusement pendant "trois ans et demi".

Plus qu'un clin d'oeil

Les deux gardiens ont explosé à Rennes avant que les sirènes de Londres ne les appellent. Mendy l'a fait en 2019/20, près de quinze ans après celui qu'il considère comme "un modèle". Dernier rempart du Stade Rennais entre 2002 et 2004, Petr Cech était ensuite devenu une icone à Chelsea, là où il a enchaîné 11 saisons (de 2004 à 2015). Le jeune Sénégalais est encore très loin de pouvoir en dire autant mais ses premiers pas chez les Blues sont tellement tonitruants qu'ils nourrissent déjà de grands espoirs.

à voir aussi Le gardien du Stade Rennais, Edouard Mendy, signe pour 5 ans à Chelsea Le gardien du Stade Rennais, Edouard Mendy, signe pour 5 ans à Chelsea

C'est simple. Edouard Mendy n'a encaissé qu'un seul but en 6 matches disputés avec Chelsea cette saison, en Cup contre Tottenham (1-1, 5-6 t.a.b). Le ballon n'a toujours pas fait trembler ses filets ni en Premier League, ni en Ligue des champions. Il est notamment devenu le premier gardien des Blues à enchaîner 3 clean sheets pour ses 3 premiers matches en championnat depuis un certain Petr Cech. Son apport dans un secteur jugé défaillant l'an dernier a été remarqué, notamment contre Manchester United contre qui il a maintenu le 0-0 jusqu'à la dernière seconde.

Celui qui a fait les beaux jours de Rennes la saison passée, l'aidant à accéder à sa première participation en Ligue des champions, va retrouver le club breton ce mercredi sur la scène européenne. "Je n'ai même pas pu faire de dernier match au Roazhon Park", a déploré Mendy récemment, au micro de Canal +. Avant de fouler à nouveau le sol breton, le premier rendez-vous se tient à Stamford Bridge, où il aura la douloureuse tâche d'empêcher ses anciens coéquipiers de remporter leur premier succès en C1.

Des retrouvailles potentiellement déchirantes

Les retrouvailles seront étranges, mais l'international sénégalais est du genre à avancer sans se retourner. "Ça peut surprendre les gens mais moi non. J'ai toujours travaillé pour m'imposer dans un club comme ça. C'était inévitable", n'a pas hésité à affirmer celui que la légende Frank Lampard appelle "Edou" et que le coach de Chelsea apprécie pour son "assurance" dans les buts. Tout est allé très vite pour Mendy, du chômage en 2014/15 à son transfert moyennant 25 millions d'euros vers le championnat le plus prestigieux d'Europe.

"Le coach, le staff, tout le monde m'a mis à l'aise. J'ai vraiment senti que je pourrais faire partie de ce projet", s'est-il réjoui chez Canal +. Calme et sûr de lui, le natif de Normandie n'a pour l'instant pas la moindre trace d'un obstacle sur sa route, à part un sentiment d'ambivalence en cas de victoire ce mercredi contre Rennes.