Casemiro-Vazquez-Jese-Navas Real Madrid C1
Les nouvelles têtes du Real Madrid, Casemiro, Jese, Keylor Navas et Lucas Vazquez | AFP - SIPA

Real Madrid-PSG : Navas, Jésé, Casemiro, Lucas Vazquez, les nouvelles têtes du Real

Publié le , modifié le

En prenant les rênes du Real Madrid après Carlo Ancelotti, Rafa Benitez a déjà apposé sa patte en faisant éclore des joueurs de la Castilla ou faisant confiance à des joueurs qui étaient prêtés ou sur le départ. Focus sur ces nouvelles têtes de ce Real, moins connues que Ronaldo, Benzema ou Bale mais aussi utiles.

Keylor Navas

Le gardien du Real Madrid, Keylor Navas
Le gardien du Real Madrid, Keylor Navas

Et dire qu’à quelques heures près, Keylor Navas aurait pris la direction de Manchester United… Tout l’été, Florentino Pérez a fait des pieds et des mains pour faire venir David De Gea. Il a presque réussi son coup mais un mic-mac informatique a fait capoter l’affaire pour la plus grande joie du gardien portoricain – qui avait pleuré à l’idée de quitter Madrid –. Navas fait désormais les beaux jours du Real et l’unanimité auprès des supporters et du club. Les chiffres parlent pour lui : Trois buts encaissés en 10 matches toutes compétitions confondues, 22 arrêts et des performances marquantes notamment contre Levante, son ancien club, ou Celta Vigo. En quinze matches de Liga avec le Real Madrid, Keylor Navas, 28 ans, est invaincu (12 victoires, 3 nuls, 6 buts encaissés). Aujourd’hui, plus personne ne s’interroge sur les 13 millions dépensés après le Mondial 2014. Après un an dans l’ombre d’Iker Casillas, Navas est désormais en pleine lumière. Il a même repoussé la concurrence de Kiko Casilla, arrivé cet été. Son début de saison est tellement probant qu’après avoir envisagé de l’échanger, le Real voudrait le faire prolonger – son contrat court jusqu’en 2020 – avec une revalorisation salariale à la clé.

Casemiro

Le milieu de terrain du Real Madrid, Casemiro
Le milieu de terrain du Real Madrid, Casemiro

C’est la bonne surprise de ce début de saison avec Keylor Navas. Casemiro, le milieu de terrain brésilien s’est installé dans le onze de départ de Rafa Benitez et n’en bouge plus. Cinq fois titulaire, il a profité des blessures pour se faire une place au soleil. Il rend de fiers services à son entraîneur puisqu’il garanti l’équilibre d’une équipe où jusqu’à l’année dernière, le milieu défensif était Toni Kroos, qui a un profil plus offensif. Désormais, le Real a un vrai "six" qui comble les brèches laissées par les latéraux, qui ratisse dans les pieds adverses et qui lance les offensives. Acheté 6 millions d’euros au Sao Paulo FC en 2013, il n’avait jamais eu l’occasion de s’imposer dans l’équipe première, d’où son prêt à Porto l’an dernier où il a brillé. Quarante matches, quatre buts et une grosse saison qui lui a permis de valider son billet retour pour Madrid où Rafa Benitez le voulait. "Depuis que je suis revenu, l'équipe technique m'a donné beaucoup de confiance" a assuré le joueur après le succès à Vigo. Benitez et le Real ont enfin trouvé un successeur à Claude Makelele, qui avait laissé un grand vide en quittant la capitale espagnole en 2003.

Jese

L'ailier du Real Madrid, Jese
L'ailier du Real Madrid, Jese

Lucas Digne a sans doute oublié cet épisode de sa jeune carrière, mais lors du match de poule contre l’Espagne au Mondial U20 en 2013, le latéral a croisé la route de Jese Rodriguez. L’attaquant du Real Madrid lui a fait mordre la pelouse sur l’ouverture du score de la Rojita par Paco Alcacer.

Jese Rodriguez, 22 ans, c’est ça : vitesse, explosivité, technique et sens du but. Arrivé à 14 ans au centre de formation du Real Madrid, l’attaquant a éclaboussé de son talent les équipes de jeunes du Real Madrid – il a notamment inscrit 22 buts en deuxième division avec la Castilla lors de la saison 2012-2013 – avant de pointer le bout de ses crampons en équipe première. Il joue pour la première fois chez les A sous les ordres de Jose Mourinho en Coupe du Roi mais c’est Carlo Ancelotti qui lui offre vraiment sa chance : 31 matches pour 8 buts en 2013-2014, 23 matches et 4 buts la saison dernière et déjà 7 matches et 2 buts cette saison. "Je suis très content. Je tente toujours de profiter des minutes que me donne le coach. Je me sens bien et il faut continuer ainsi. J'ai toujours voulu être et triompher au Real Madrid", a-t-il déclaré il y a quelques semaines. Il profite pleinement des absences de Karim Benzema et de Gareth Bale pour se faire une place dans la rotation offensive madrilène où les talents ne manquent pas.

Lucas Vazquez

L'ailier madrilène Lucas Vazquez
L'ailier madrilène Lucas Vazquez

La dernière trouvaille de Rafa Benitez. Ailier comme Jésé, Lucas Vazquez, 24 ans, a trouvé sa place dans la rotation madrilène cette saison. Lui aussi profite des absences et des blessures pour glaner du temps de jeu et se montrer décisif (3 passes décisives en 8 rencontres). Prêté à l’Espanyol Barcelone la saison dernière, Lucas Vazquez y a vécu une saison pleine avec 39 matches, 4 buts et 4 passes décisives. De retour à Madrid où il avait brillé avec la Castilla, il se montre cette saison et affiche une belle entente avec la star Cristiano Ronaldo puisque ses trois passes décisives (2 en Liga, une en C1) ont toutes été adressées à CR7. Vazquez, comme Jésé ou Casemiro, a saisi les opportunités que lui donne Benitez. "Je fais du mieux que je peux. Je remercie l'entraîneur pour les opportunités qu'il me donne. Jouer au Real est une très grande fierté, il faut tout donner à chaque match. Je suis content d'avoir des minutes", avait-il confié. Contre le PSG, lui et les autres seront autant d’armes pour un Rafa Benitez qui n’hésite pas à faire confiance aux jeunes passés par le centre de formation. Comme lui.