Cristiano Ronaldo (Real Madrid) et Diego Costa (Atletico Madrid)
Cristiano Ronaldo (Real Madrid) et Diego Costa (Atletico Madrid) | GERARD JULIEN / AFP

Real-Atlético, un derby en finale

Publié le , modifié le

Jamais encore une finale de Ligue des champions n’avait opposée deux formations d’une même ville. La finale du 24 mai prochain constituera donc une grande première entre les deux clubs madrilènes qui s’étaient rencontrés en demi-finales de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1959 (2-1, 0-1, 2-1 en match d’appui pour les Merengue). Lisbonne aura donc des faux airs de Madrid pour ce choc entre le Real aux 9 C1 et l’Atlético en attente de sa première coupe aux grandes oreilles.

Le dernier match de club de la saison offrira une affiche inédite entre deux équipes qui se connaissent par cœur. Elle opposera surtout des supporters madrilènes qui se détestent cordialement, les habitants des quartiers sud soutenant davantage l’Atlético alors que ceux du nord de la capitale, les Madridistes, encouragent surtout le Real.

Des matches toujours intenses

Si l’on s’en fie aux résultats enregistrés depuis l’été dernier entre les deux clubs, la confrontation promet d’être passionnante dans le splendide Estadio Da Luz, l’antre du Benfica. En effet, pas moins de 10 buts ont été marqués lors de leurs confrontations.

Les deux rivaux se sont affrontés à quatre reprises cette saison. Les Colchoneros avaient remporté le match aller à Santiago-Bernabeu 1-0 grâce à un but de l’inévitable Diego Costa, et ils avaient concédé le match nul au retour (2-2) lors d’un duel spectaculaire et viril, Carlo Ancelotti s’étant même plaint des coups donnés par les défenseurs rouge et blanc : Karim Benzema avait ouvert le score avant que Koké puis Gabi donnent l’avantage aux Matelassiers. Ronaldo avait égalisé à huit minutes du terme.

L'Atlético vise le doublé, le Real un triplé

Mais le Real avait éliminé l’Atlético en demi-finale de la Copa del Rey (3-0 à domicile, 2-0 à Vicente-Calderon grâce à un doublé de CR7).

En Liga, l’Atlético compte six longueurs d’avance sur le Real (un match en moins, 3e) à trois journées de la fin. Les hommes de Diego Simeone sont bien partis pour conquérir le titre. Il est d’ailleurs intéressant de noter que si l’Atlético est potentiellement en route pour un doublé extraordinaire (Liga + C1), le Real peut lui viser le triplé avec la Coupe du Roi même s’il n’a plus son destin en mains en championnat.

Le Real largement devant au palmarès

Au palmarès, le Real pointe largement en tête avec 32 titres de champion d’Espagne (contre 9), 19 Coupe d’Espagne (à 10), trois Coupe intercontinentale (contre 1) et 9 succès en Ligue des champions (ou Coupe des champions) à zéro (une finale perdue contre le Bayern en 1974 pour les Colchoneros). L’Atletico compte en revanche une Coupe des coupes (contre 0) et deux C3 (Ligue Europa), comme le Real (Coupe de l’UEFA).

Il s’agira de la cinquième finale de l’histoire de l’épreuve à mettre aux prises deux équipes du même pays, après Real-Valence (en 2000), AC Milan – Juventus (en 2003), Manchester United – Chelsea (en 2008) et Bayern Munich – Borussia Dortmund (en 2013). A chaque fois, le club le plus titré en C1 l’a emporté. De là à dire que le Real est favori…

Les finales de C1 du Real Madrid

1956 : Real – Reims 4-3
1957 : Real – Fiorentina 2-0
1958 : Real – AC Milan 3-2
1959: Real – Reims 2-0
1960: Real – Eintracht Francfort 7-3
1962: Benfica – Real 5-3
1964: Inter Milan – Real 3-1
1966: Real – Partizan Belgrade 2-1
1981: Liverpool – Real 1-0
1998: Real – Juventus Turin 1-0
2000: Real – Valence 3-0
2002: Real – Bayer Leverkusen 2-1
Bilan: 12 finales, 9 victoires, 3 défaites

La finale de l’Atlético en C1

1974 : Bayern Munich – Atlético 1-1 (match à rejouer), 4-0