Angel Di Maria PSG
Angel Di Maria (PSG) | VALERY HACHE / AFP

PSG-Real : des retrouvailles et des envies

Publié le , modifié le

Le choc de la phase de groupe de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid n'a pas que des enjeux immédiats. Les deux clubs se livrent une guerre courtoise autour de plusieurs joueurs. Si Angel Di Maria a dû passer par Manchester pour aller de Madrid à Paris, la situation pourrait être différente pour Marco Verratti et Cristiano Ronaldo.

Angel Di Maria retrouve un club qu'il connaît bien à l'occasion de la rencontre de Ligue des Champions entre le PSG et le Real Madrid. Transféré de Benfica en 2010 contre plus de 30 millions d'euros, El Fideo alterne coups de génie et coups de mou lors de ses quatre années (2010-2014) au sein de la Maison Blanche. Avec José Mourinho, qui l’a fait venir, comme avec le public exigeant du stade Santiago Bernabeu, les relations varient du tout au tout. Replacé au milieu de terrain par Carlo Ancelotti, arrivé en 2013… du PSG, il devient plus régulier et joue un rôle central dans la conquête de la Decima, la dixième Ligue des Champions du Real Madrid. Fâché avec ses dirigeants, l’Argentin fait ses valises en 2014 après sa meilleure saison au Real. Le Paris Saint-Germain empêtré dans les sanctions du fair-play financier, Angel Di Maria doit faire escale à Manchester (United). Il rejoint Paris l'été suivant, après une année compliquée dans la brume anglaise. Pour son premier choc européen avec le PSG, Angelito ne pouvait rêver d'un meilleur adversaire.

Marco Verratti, la cible du Real Madrid

Depuis l’arrivée des propriétaires qataris en 2011, le PSG n’a pas eu de problème pour retenir ses joueurs-clés. Les clubs capables d’offrir les mêmes conditions sportives et économiques sont peu nombreux. Le Real est l’un d’eux. Si les défenseurs brésiliens Thiago Silva et Marquinhos sont les proies désignées du FC Barcelone depuis quelques saisons, les Madrilènes font les yeux doux à Marco Verratti. Un désir renforcé en 2013 par l’arrivée au Real de Carlo Ancelotti. Italiens tous les deux, et après une saison ensemble au PSG, Carletto voulait faire du natif de Pescara la pierre angulaire de son milieu madrilène. Les dirigeants castillans ne lâchent pas l’affaire malgré le départ d’Ancelotti à l’été 2015, mais le PSG tient bon. Ce soir, il ne serait pas surprenant de voir Florentino Perez, président du Real, quitter sa loge pour venir faire du gringue au milieu italien.

Le PSG rêve de Ronaldo

Le PSG se prêtera lui aussi au jeu de la séduction. L’arrivée de Cristiano Ronaldo en Île-de-France a été élue rumeur sportive la plus répétitive des quatre dernières années. Une chose est sûre, le président parisien Nasser Al-Khelaïfi en rêve et le PSG s’active en coulisses. Selon Le Parisien, Olivier Letang, directeur sportif adjoint du club, entretient de très bonnes relations avec Jorge Mendes, l’agent hyper-influent de Cristiano Ronaldo, d’Angel Di Maria et de nombreux autres. De son côté, le joueur se prête au jeu classique du mercato et ne ferme aucune porte. On le dit en froid avec Florentino Perez, qui préférerait miser sur le Gallois Gareth Bale dans les prochaines années. Difficile de faire la distinction entre une réelle envie d’ailleurs du triple Ballon d’or et un levier pour négocier une augmentation. Dans tous les cas, le PSG devrait profiter du choc de ce soir pour entamer son opération séduction.