PSG - Istanbul Basaksehir interrompu après des propos racistes présumés proférés par le quatrième arbitre

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Istanbul Basaksehir

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après seulement 13 minutes de jeu, le match de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et Istanbul Basaksehir a été interrompu suite à un incident entre le quatrième arbitre et un adjoint de l'équipe turque. Ce dernier dit avoir été désigné "alla negru" (le noir, en roumain) par le premier. Après plusieurs minutes de discussions houleuses, les joueurs des deux équipes ont décidé de regagner les vestiaires. La rencontre n'a pas repris et a été reportée à ce mercredi 19h.

Alors que le PSG entamait un match crucial en vue de sa qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des champions, le jeu s'est très rapidement arrêté après une confrontation entre le quatrième arbitre Sebastian Coltescu et Pierre Webo, entraîneur adjoint d'Istanbul Basaksehir. Après avoir contesté une faute contre son équipe avec véhémence, Webo a été désigné par l'arbitre roumain pour être sanctionné par l'arbitre principal. L'adjoint du club turc est alors entré dans une colère noire confrontant Coltescu, non pas parce qu'il a été expulsé mais pour les mots choisis par ce dernier. "Why did you say negro ?", a-t-on pu l'entendre prononcer. "Pourquoi m'avez-vous dit négro", en français.

L'acte fort des joueurs

Après plus de cinq minutes de discussions, le jeu n'a pas repris. Le staff et les joueurs d'Istanbul ou encore Neymar et Kylian Mbappé ont tenté d'obtenir des explications. Sebastian Coltescu se serait défendu, déclarant avoir dit "this black guy" ("Cet homme noir" en VF) en désignant Pierre Webo. Ce à quoi, l'international sénégalais Demba Ba a répondu : "Pourquoi précisez-vous qu'il est noir et vous ne dites pas ce blanc-là quand ça concerne une personne blanche ?". Les joueurs des deux équipes ont pris la décision de regagner les vestiaires quitte à interrompre la rencontre.

La rencontre n'a jamais repris, malgré la volonté de l'UEFA de la reprendre à 22h. Après de longues discussions entre les délégués et les staffs, RMC Sport a rapporté qu'une partie du vestiaire avait pris la décision de ne pas reprendre du tout. Et c'est à 23h que le report de la rencontre à ce mercredi 18h55 a enfin été annoncé. C'est dans la peau d'un club déjà qualifié pour les huitièmes de finale que le PSG disputera la rencontre, grâce à la victoire de Leipzig contre Manchester United (3-2), à partir de la 13e minute de jeu.

Une "enquête approfondie" va être menée par l'UEFA, a annoncé ce mardi soir l'instance de gouvernance du football européen. Evoquant un "incident" durant la rencontre, interrompue après moins d'un quart d'heure de jeu, l'UEFA a confirmé la décision prise "à titre exceptionnel" et après "discussion avec les deux clubs" de reprendre le match mercredi à 18h55 avec une "nouvelle équipe" d'arbitres.