Benfica Lisbonne fans 2013
Les fans du Benfica | AFP

PSG-Benfica, le match des supporteurs

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain se prépare à défier une talentueuse équipe du Benfica Lisbonne. Dans cette rencontre comptant pour la phase de groupes de la Ligue des Champions, chaque détail sera important, et le public pourrait avoir son mot à dire. Le problème pour le PSG est que la communauté portugaise vivant en Ile-de-France tient une place importante, et lorsque le club le plus populaire du Portugal se déplace à Paris, ses supporteurs sont très souvent au rendez-vous.

Le Parc des Princes risque d’être scindé en deux. N’est pas Dortmund, le Barça ou Manchester qui veut. Les dirigeants qataris du PSG le savent, la fibre du supporteur parisien n’est pas si développée que dans d’autres villes européennes.

Leur très louable politique visant à assainir les tribunes pourrait profiter aux supporteurs portugais, qui s’étaient littéralement rués sur les billetteries lors du précédent PSG-Benfica en 2011 (1-1). Avec 30 000 supporteurs, les Portugais de France avaient haut la main remporté ce "match des tribunes".

Au moins 20 000 supporteurs portugais prévus

Cette fois encore, ils seront nombreux à soutenir le club aux 32 titres nationaux. Si l’on dénombre plusieurs centaines de milliers de supporteurs de Benfica dans l’hexagone, au moins 20 000 d’entre eux devraient être présents ce mercredi au Parc des Princes.

Alors que seulement 2200 places sont en principe allouées au club visiteur, les nombreux supporteurs franco-portugais faussent les données de base. Le cœur de certains d’entre eux sera d’ailleurs partagé, entre une génération plus âgée logiquement plus liée au Benfica d’Eusebio, et une plus jeune génération, qui n’a finalement pas eu d’autre choix que de soutenir le club avec lequel elle a grandi, à savoir le PSG.

Ce match devrait donc se jouer non seulement sur le terrain, en tribunes, mais aussi au sein des foyers, ce qui promet une soirée haute en couleurs.

Vidéo: les joueurs du PSG se préparent 

Vidéo: les Portugais à l'entraînement avant le match de mercredi

Romain Bonte