PSG - Bayern Munich : Thiago Silva, une "der" malheureuse

Publié le , modifié le

Auteur·e : Clément Pons
Thiago Silva.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour son dernier match officiel avec le PSG, le capitaine Thiago Silva avait rêvé de soulever la Ligue des champions, après laquelle il court depuis son arrivée dans la capitale en 2012. Ce ne sera pas le cas. En s'inclinant ce dimanche face au Bayern (1-0), "O Monstro" a tiré un trait sur son ambition en même temps qu'il a fait ses adieux définitifs au club parisien. Des adieux en demi-teinte et avec leur lot de regrets, forcément.

À 35 ans, Thiago Silva est peut-être passé définitivement à côté d'un succès en Ligue des champions. En tout cas avec le PSG. Si l'avenir du Brésilien n'est pour l'instant pas connu, une chose est sûre : il ne connaîtra pas la victoire en C1 avec le brassard de capitaine du club de la capitale. Car cette finale de coupe d'Europe face au Bayern (1-0) était aussi sa dernière rencontre officielle avec Paris. Il espérait faire coup double. Pari manqué, malheureusement.

à voir aussi Thiago Silva : "Finir cette aventure avec un titre en C1, c'est notre rêve" Thiago Silva : "Finir cette aventure avec un titre en C1, c'est notre rêve"

L'hommage appuyé de Tuchel pour la der' d'"O Monstro"

Pourtant, ce dimanche, Thiago Silva n'a pas grand-chose à se reprocher. Une erreur de marquage peut-être, sur le but de Coman, qui laisse Kehrer seul face à Lewandowski et l'ailier français. Mais difficile de lui imputer directement la faute, d'autant que le Brésilien a su museler le meilleur buteur de la compétition et a remporté nombre de duels aériens importants. Une der' aboutie mais pas victorieuse pour celui qui avait prolongé en juin dernier de deux mois pour pouvoir disputer le "Final 8" de C1.

"On va parler maintenant avec lui, avec le club pour clarifier la situation. Quelle que soit la décision, il restera pour toujours mon joueur, il sera dans mon coeur", a déclaré après la finale Thomas Tuchel avant de rendre un hommage appuyé à son défenseur : "C'était un plaisir d'avoir un joueur avec une personnalité comme ça, au-delà de sa qualité évidemment. Il a laissé son cœur, son énergie, tout sur le terrain ! Il était concentré, il a tout donné pour gagner cette Ligue des champions. Il aurait absolument mérité de la gagner. Je suis fier de l'avoir eu comme capitaine."

à voir aussi PSG - Bayern Munich : au Parc des Princes, la déception des supporters parisiens PSG - Bayern Munich : au Parc des Princes, la déception des supporters parisiens

Capitaine de légende, palmarès XXL, remontada... Huit années de hauts et de bas avec Paris

Cette finale de C1 2020 marque la fin d'un chapitre de huit ans pour le Brésilien. Huit années durant lesquelles il a marqué l'histoire du club. Il suffit d'interroger des suiveurs du PSG pour comprendre que non, jamais un défenseur central aussi fort n'avait foulé la pelouse du Parc des Princes. Un capitaine de légende, le plus capé (289 matches brassard au bras), qui a aussi été la cible de controverses, bien sûr.

Pour certains, la remontada face au Barça en 2017 portera le sceau de sa responsabilité. Pointé du doigt pour sa fragilité mentale, Thiago Silva a aussi été évoqué dans des problèmes dans les vestiaires sous Unai Emery. Et le parcours en dents de scie du PSG en C1 - jusqu'à cet été - a aussi joué contre lui, avec quatre éliminations en quarts de finale et trois en huitièmes. Les succès nationaux n'ont pas masqué l'impression de "chat noir" qui a pesé sur ses épaules, à plus ou moins juste titre. Le malheur d'être dans la lumière en tant que capitaine, aussi.

Mais "O Monstro" quittera Paris avec 23 titres en poche. Un palmarès qui résume finalement la trace majuscule qu'il laissera au sein du club de la capitale.

à voir aussi PSG - Bayern Munich : Paris déçu mais pas abattu après sa défaite en finale PSG - Bayern Munich : Paris déçu mais pas abattu après sa défaite en finale