PSG-Barça : Kimpembe et Umtiti, si proches mais pourtant si loins

PSG-Barça : Kimpembe et Umtiti, si proches mais pourtant si loins

Publié le , modifié le

A 21 ans, Presnel Kimpembe devrait connaître un baptême de feu, ce mardi soir, pour son premier match de Ligue des Champions avec le PSG. Face à lui, le Barça et un autre Français : Samuel Umtiti (23 ans). Pour ce 8e de finale aller, les deux jeunes défenseurs centraux seront sérieusement observés. La révélation parisienne face à « la meilleure recrue estivale barcelonaise » selon les socios, c’est l’un des matchs dans le match de ce Paris SG – FC Barcelone.

Encore un PSG – Barça en Ligue des Champions. Lassant ? Non, loin de là. Chaque saison, les cartes semblent redistribuées à différents postes. Cette année, c’est en charnière centrale que les nouveautés sont particulièrement intéressantes. D’un côté, le plus jeune joueur sur le terrain, remplaçant de dernière minute suite au forfait de Thiago Silva. De l’autre, le plus inexpérimenté de la formation catalane.

Et ils ont beaux être jeunes et nouveaux dans la compétition, on ne leur fera pas de cadeaux. Logiquement, Luis Enrique alignera Lionel Messi, Luis Suarez et Neymar devant. Même s’il n’est pas seul, ce sera le gros défi de Presnel Kimpembe : contenir la MSN. « La pression contre Barcelone est énorme mais ce sera l’opportunité pour lui de montrer son talent. Tu ne peux pas comparer Silva à un jeune. Mais pour construire une équipe, il faut faire grandir le groupe » confie d’ailleurs Pedro Miguel Pauleta, ex-meilleur buteur (109 réalisations) de l’histoire du club parisien, dans L’Equipe du jour. Sa puissance physique et sa qualité de relance seront importants face aux offensifs virevoltants du Barça.

Umtiti est aussi passé par là

Pour cette équipe de Barcelone et Samuel Umtiti, il y aura aussi trois attaquants à surveiller. Mais si les ailiers parisiens ne sont pas encore clairement définis, un homme est assuré d’être en pointe : Edinson Cavani. L’autre Urugayen – avec Luis Suarez côté barcelonais – sera l’homme à surveiller, lui qui a inscrit 46% des buts (6 sur 13) du PSG cette saison en Ligue des Champions. Pas un problème pour son entraîneur : « Il s’est intégré dans le club comme dans le vestiaire par ses qualités physique, technique et tactique. » Un joueur qui présente des caractéristiques similaires avec le jeune parisien mais qui a l’avantage de connaître son adversaire direct : « C’est un des joueurs qui font le plus d’appels de balle. Cela m’a fait vraiment progresser de jouer contre lui » déclarait Samuel Umtiti à propos d’El Matador dans un entretien accordé à Canal+.

Ce soir, d’une manière générale et comme dans le duel à distance entre ces deux défenseurs, l’avantage sera catalan. Samuel Umtiti, et ses 11 matchs de C1, s’est déjà imposé dans l’arrière-garde espagnole et dans le cœur des socios. Presnel Kimpembe, avec ce choc en guise de baptême, doit prouver au niveau européen. Il a les cartes en main pour le faire. Des enjeux moindres que la qualification mais qui pèseront dans l’avenir des Français aux portes du plus haut niveau.

Adrien Fonteneau @Adri_Fntn