Porto
Porto et Joao Moutinho célèbrent leur but | JOSE COELHO/ MAXPPP

Porto assure l'essentiel

Publié le , modifié le

Opposé à Malaga sur sa pelouse, le FC Porto a gagné sur la plus petite des marges (1-0) en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Les Dragons poursuivent leur série d'invincibilité face aux clubs espagnols dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

"On n'a pas réussi à garder le ballon assez haut. 1-0, c'est un moindre mal". Au micro de BeIn Sport, Jérémy Toulalan est lucide sur la performance de son équipe, Malaga. Sortis premiers de leur groupe, les Espagnols n'ont pas été à la hauteur du premier match de phase finale de Ligue des champions de leur histoire. Absent des débats, ils peuvent s'estimer heureux de repartir du stade du Dragon avec cette défaite a minima. Les Portugais ont multiplié les occasions sur la cage de Caballero. Fernando (18e), Danilo (39e) et Izmaïlov (53e) ont donné des sueurs froides au gardien andalou.

Moutinho récompense Porto

Joao Moutinho a finalement concrétisé la domination des siens. A la réception d'un centre d'Alex Sandro à ras de terre, l'international portugais est venu couper la trajectoire du droit, pour placer le cuir entre les jambes du portier de Malaga (1-0, 56e). "Nous avons réussi dès la première minute à imposer notre jeu et à nous  créer des occasions pour marquer à plusieurs reprises. Nous avons réussi à en  marquer un, mais c'est une victoire sans prendre de but et c'était notre  objectif", a confié le milieu de terrain lusitanien au coup de sifflet final. Lancé en cours de jeu par  Vitor Pereira, James Rodriguez a échoué de peu à doubler la mise (60e).

Les Dragons indomptables

"Nous avons fait un match de grande  qualité de la première à la dernière minute. Je ne suis pas entièrement  satisfait car je pense que le score de 2-0 aurait mieux traduit ce qui c'est  passé sur le terrain ", a d'ailleurs confessé le technicien lusitanien. Absent des quarts de finale de la Ligue des champions depuis 2009, le FC Porto s'entrouvre la porte. Invaincu face aux clubs espagnols dans la compétition continentale (5 victoires, 3 nuls), les champions d'Europe 2004 sont sur la bonne voie. Quant à leurs adversaires du soir, ils perdent pour la première fois cette saison en C1. Pour continuer leur parcours dans cette Coupe aux grandes oreilles, les hommes de Manuel Pellegrini, auteur d'un seul tir ce soir, devront montrer un tout autre visage à la Rosaleda au match retour.

RETROUVEZ LES RESULTATS DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

Jerome Carrere