Blaise Matuidi, PSG
Blaise Matuidi | FRANCK FIFE / AFP

Paris sans Matuidi, le Barça sans défense

Publié le , modifié le

Le quart de finale de Ligue des champions retour entre le Barça et le PSG sera marqué par l'absence de joueurs majeurs dans les deux camps. Paris se présentera au Camp Nou sans son poumon du milieu Blaise Matuidi, suspendu. Touché au match aller, Messi pourrait ne pas tenir sa place. Puyol, Adriano et Mascherano blessés, Vilanova va également se creuser les méninges pour former sa défense.

Paris a peu de chances de se qualifier ce mercredi au Camp Nou. Outre les chiffres défavorables, les hommes de Carlo Ancelotti doivent surmonter l'absence de leur "marathon man" Blaise Matuidi. Cette saison, l'international français a disputé toutes les rencontres du PSG dans leur intégralité en Ligue des champions. Le symbole du poids de l'ancien milieu de terrain stéphanois dans l'effectif du leader de Ligue 1. Impeccable au match aller, Matuidi avait ponctué sa prestation d'un but pour arracher le match nul.

L'énigme Thiago Motta

Son absence laisse un trou béant dans l'entrejeu parisien. Pour le combler, le technicien italien serait tenté de titulariser Thiago Motta. Blessé depuis le 27 janvier, le Transalpin de 31 ans est en manque de rythme. Mais il figure dans le groupe parti en Catalogne. Ancien de la maison blaugrana, l'ancien intériste garde un mauvais souvenir de son dernier passage européen dans l'enceinte catalane en avril 2010. Expulsé en demi-finale retour, il avait dû suivre des vestiaires la prestation majuscule de ses partenaires pour résister à la furia espagnole.

Titulaire surprise au Parc des Princes, David Beckham n'avait pas franchement convaincu. Mais à Rennes, le Spice Boy était sur le banc. Remplaçant de l'ancien madrilène, Marco Verratti avait dynamisé le jeu parisien lors de son entrée en jeu la semaine passée à la 69e minute. Présent dans le onze majeur en Bretagne, l'ex de Pescara a ses chances, au contraire d'un Clément Chantôme un peu en retrait.

Pénalisé par la suspension de Matuidi, le PSG peut se rassurer en voyant le lourd tribut payé par son adversaire au match aller. Sorti sur blessure à la mi-temps, Leo Messi laisse planer le doute sur sa présence. "Sans doute, dans notre équipe il y a une certaine Messi-dépendance car il est fondamental pour nous. C'est le numéro un, il est indispensable et unique", a confessé Andrès Iniesta en conférence de presse. Le staff blaugrana ne veut prendre aucun risque avec son quadruple ballon d'or, auteur de 63 buts en 54 matches toutes compétitions confondues cette saison. A priori, l'Argentin devrait débuter sur le banc. Un plaisir que n'aura pas son compatriote Javier Mascherano. Ses ligaments du genou touchés dans un choc avec Jordi Alba, l'ancien liverpuldian sera absent six semaines.

Le Barça sans défense

Carles Puyol n'ayant plus joué depuis son opération au genou droit le 15 mars, alors qu'Adriano est absent depuis sa déchirure aux ischio-jambiers le 17 mars, Tito Vilanova se retrouve dans le dur pour constituer son arrière-garde. Remplaçant de Mascherano au Parc, le jeune Bartra, titulaire face à Majorque ce week-end en Liga postule à une place dans les quatre. Seul Alex Song paraît en mesure de le concurrencer. A moins qu'Eric Abidal, revenu au jeu face aux Majorquins pour la première fois depuis sa greffe du foie subie le 10 avril 2012 ne remporte les faveurs d'un technicien catalan dans la panade. Obligé de marquer au Camp Nou, le PSG ne va pas s'en plaindre.

Jerome Carrere