Lucas content
Lucas a été décisif ce soir. | FRANCK FIFE / AFP

Paris assure, le Real et Ronaldo cartonnent

Publié le , modifié le

Alors que Paris a fait le travail face au Chakhtior Donetsk (victoire 2-0), le Real Madrid a été supersonique face à Malmö grâce à un Cristiano Ronaldo record (8-0, quadruplé du Portugais).

Assurés d’être deuxièmes de leur poule, les Parisiens avaient tout de même à cœur de gagner dans leur stade du Parc des Princes, face au Chakhtior. En première mi-temps, le PSG qui en profite pour faire jouer ses remplaçants, domine le match.  Les coéquipiers de Kurzawa créent du jeu mais ne parviennent pas à trouver le chemin des filets. C’est d’ailleurs le Chakhtior qui obtient les meilleures occasions au terme d'une première mi-temps sans grand intérêt.

Mais Paris parvient à trouver l’ouverture à la sortie des vestiaires, grâce à un Lucas inspiré, délivrant les siens d’un tir croisé puissant à ras de terre (57e). Menant 1-0, les hommes de Blanc déroulent, et Ibrahimovic vient alourdir la marque en fin de rencontre, en trompant Kaniboltskiy d'un plat du pied droit (86e). Il est désormais le  meilleur buteur du club en coupes d'Europe avec 17 buts, tout inscrits en C1,  devant George Weah. Le Suédois sauve les siens en fin de période, en détournant un tir ukrainien sur la ligne de Trapp.

2-0, le contrat est rempli pour Paris, qui se qualifie une nouvelle fois pour les huitièmes de finale.  Le PSG n’a plus perdu à domicile en Ligue des Champions depuis 2004. Avec un seul but de pris en six rencontres (contre le Real, seule défaite de la saison pour le club de la capitale), Paris est la meilleure défense de la phase de poules.

Un Real supersonique

Karim Benzema et Cristiano Ronaldo sont sans conteste les hommes du match.
Karim Benzema et Cristiano Ronaldo sont sans conteste les hommes du match.

Dans l’autre match du Groupe A, le Real Madrid a impressionné en dominant Malmö (8-0). Un score record puisque les Madrilènes égalent le plus large succès de l'histoire de la Ligue des Champions depuis Liverpool-Besiktas, lors de la saison 2007-2008 (avec Benitez en entraîneur, déjà...). Avec un triplé de Benzema et surtout un quadruplé de Ronaldo (un record), les attaquants de Benitez ont récité leur football, spectaculaire, frôlant le splendide parfois. 

"CR7" profite de ce festival offensif pour battre un nouveau record en devenant le premier joueur  à atteindre 11 buts dans la même phase de poules de C1, alors que son précédent  record personnel était de 9 unités en 2013-2014. Quant à Karim Benzema, il s'agit de son premier triplé avec le Real depuis 2010. 

Ce match complètement fou permet aux madrilènes d'oublier leur récente disqualification en Coupe du Roi, pour avoir titularisé un joueur à la base suspendu. Ils terminent premiers de ce groupe A.