Neymar
L'attaquant du FC Barcelone, Neymar | AFP - JOHN THYS

Neymar muet, Martino pas inquiet

Publié le , modifié le

Tata Martino n'est pas alarmé par l'inefficacité de Neymar qui n'a toujours pas marqué en cinq rencontres de Ligue des Champions. L'attaquant brésilien devait être l'alternative à l'absence de Messi, mais il tarde à assurer ses responsabilités.

Le 10 novembre dernier, Lionel Messi jouait son dernier match de l'année avec les Catalans. Blessé depuis ce succès 4-1 du Barca, l'Argentin ne reviendra qu'en 2014 et si le Barca reste en tête de la Liga, l'efficacité des attaquants barcelonais soulèvent quelques questions au sein d'un club qui reste sur deux défaites en C1 face à l'Ajax (2-1) et en Liga contre Bilbao (1-0). La victoire 4-1 contre Carthagène, une D3, en Coupe du Roi n'a pas vraiment rassuré. Si Pedro (doublé) et Fabregas ont marqué lors de cette victoire, Neymar lui n'a pas joué. L'attaquant brésilien est au centre des questions. Le prodige de 21 ans n'a plus marqué depuis ce fameux 10 novembre contre le Betis. Trois matches donc. Une inefficacité qui commence à inquiéter en Catalogne, alors que se profile la rencontre face au Celtic mercredi en Ligue des Champions. Une compétition dans laquelle Neymar n'a encore pas trouvé le chemin des filets, en cinq apparitions.

La comparaison avec Messi

"On ne peut pas analyser un joueur juste à partir de ses buts ou du travail qu'il fait pour l'équipe, ou de ses passes décisives", a réagi Tata Martino. "(Neymar) est un joueur qui remplit toutes les facettes du jeu. Peut-être  qu'aujourd'hui, la partie qui lui incombe a quelques inconvénients à l'heure de conclure mais c'est une question de moment et, très certainement, les buts vont commencer à arriver", a-t-il rassuré. Peut-être dès demain soir contre le Celtic au Camp Nou, où il a réussi une de ses neuf passes décisives qu'il a distribué cette saison. C'était lors de sa première apparition en C1 face à l'Ajax Amsterdam (4-0). Positionné sur l'aile gauche quand Messi est là, il n'a pas été replacé dans l'axe depuis l'absence de l'Argentin.

Au service du collectif

Arrivé avec l'étiquette et la réputation de prodige, Neymar a d'abord tenu à se faire accepter par les cadres de l'effectif et notamment Messi. D'où une relative discrétion en dehors du terrain et un comportement exemplaire sur. Habitué à faire le show à Santos, il n'a jamais cherché à trop en faire une fois en Catalogne et n'a pas oublié que la star de l'équipe c'est Messi. Pas lui. D'où le plus grand nombre de passes décisives (9) que de buts (5) totalisés en 20 rencontres. Comme la plupart de ses coéquipiers, il reste au service de l'Argentin. Or là en l'absence du quadruple Ballon d'Or, on n'attend qu'il prenne ses responsabilités au sein d'un effectif, qui a trop souffert de la Messi-dépendance la saison dernière. Martino lui a voulu protéger son joueur et le soulager de la pression qui l'entoure. "Evidemment, ce n'est pas un buteur avec les mêmes caractéristiques que Leo (Messi), qui fait tout très facilement face au but, mais c'est aussi un joueur qui va nous apporter une bonne quantité de buts, de la même manière qu'Alexis (Sanchez), Pedro ou Cesc (Fabregas)". Neymar serait inspiré d'ouvrir son compteur sur la scène européenne puisqu'une victoire face aux Ecossais offrirait la première place de leur groupe aux Catalans.