Arsenal Partizan Belgrade Samir Nasri Lazevski 12 2010
Samir Nasri (Arsenal) tente de passer en force | AFP - Carl De Souza

Nasri pense qu'Arsenal est armé pour sortir le Barça

Publié le , modifié le

Arsenal est physiquement et mentalement plus fort que la saison dernière et peut éliminer Barcelone de la Ligue des champions la semaine prochaine au Nou Camp, a estimé jeudi soir Samir Nasri, le meneur de jeu français du club londonien. "Je pense que nous sommes devenus plus 'machos' et que nous avons tous progressé depuis l'année dernière". La guerre des mots a commencé et les "Baby" Gunners ne veulent pas se faire marcher dessus.

Comme l'année dernière en quart de finale, le tirage au sort a désigné Arsenal en victime annoncée du Barça pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Mais les Londoniens, longtemps menés et dominés, ont remporté le match aller 2-1 le 16 février à l'Emirates et tenteront de préserver leur avance mardi prochain en terre catalane. "Notre approche de ce match a été différente cette année. L'an dernier, nous étions un peu effrayés par Barcelone, parce que ses joueurs sont fantastiques et jouent un football exceptionnel. Nous avions été surpris par leur qualité", dit-il en rappelant l'élimination brutale de la saison 2009-2010 (2-2 à au match aller à Londres, 1-4 au retour à Barcelone).

"Cette année, nous nous sommes dits "Ok, ils sont fantastiques et si nous perdons, ce sera normal parce qu'ils sont la meilleure équipe du monde." Du coup, il n'y avait aucune pression sur nous, nous avons joué notre football et avons montré à tout le monde que nous pouvions les battre et nous hisser à leur niveau", poursuit l'international français. Malgré la défaite en finale de la Coupe de la Ligue face à Birmingham (2-1) dans les dernières minutes n'a pas entamé le moral des Londoniens. Bien aj contraire.

Et Nasri n'hésite pas à se projeter vers les quarts de finale. "Si nous battons Barcelone, j'aimerais affronter un des autres clubs londoniens en finale (ndlr, Chelsea et Tottenham sont toujours en course) et je veux qu'Arsenal soit le premier club de Londres à remporter la Ligue des champions", prévient l'ancien Marseillais. "Mais mon rêve serait d'affronter Marseille en quart, puis Tottenham en demi et Chelsea en finale. Je veux que Marseille élimine Manchester United. Pour moi, jouer contre Marseille, ce serait spécial. Je suis né là-bas, j'y ai grandi, j'ai joué dix ans pour Marseille (...)"