José Mourinho
José Mourinho | CRISTINA QUICLER / AFP

Mourinho: "Nous sommes meilleurs qu'eux"

Publié le , modifié le

José Mourinho, Sergio Ramos et les Madrilènes regrettaient les occasions gâchées notamment celles du début de rencontre. Jürgen Klopp et Kevin Grosskreutz, remplaçant de Mario Götze, savourait eux la qualification méritée du Borussia Dortmund pour la finale de Wembley.

"C'est une déception concernant le premier match, a confié José Mourinho. Ce soir, nous  avons fait un bon match. Nous avons eu des occasions dès les premières minutes.  Nous sommes meilleurs qu'eux, a poursuivi le coach du Real Madrid. Mats Hummels aurait dû clairement avoir un carton rouge. Alors, ils auraient joué 20 minutes à dix et cela aurait fait une grosse différence, a-t-il encore lâché. C'est la vie, on ne peut pas gagner toutes les fois. J'ai gagné deux fois, j'aimerais en gagner une troisième fois. Le plus  important est que le Real gagne sa dixième (Ligue des champions) et moi la troisième. Interrogé sur la bonne rentrée de Karim Benzema, l’ancien entraîneur de l’Inter  s’est montré très clair: Pas de regret. C'était une option. C'est comme ça la vie d'un entraîneur. Incité à s’exprimer sur son avenir, le rusé José Mourinho (24 victoires sur 36 matches de C1 depuis 2010, mieux que n’importe qui d’autre) a préféré éluder. J'ai dit qu'on discutera avec le président après. Je veux y penser tranquillement. Une fois la saison terminée, je verrai ce qui me fait le plus plaisir pour l'avenir."

Mêmes regrets chez Sergio Ramos: "C'est dommage. Parfois on perd, c'est le football, a confié le défenseur espagnol. A Dortmund, nous aurions dû jouer de la même manière que ce  soir. On est déçus pour nos supporteurs. C'est vraiment dommage d'être passés  si près, mais les occasions ratées en première période nous ont coûté cher."

Klopp: "On n'a pas assez joué"

Kevin Grosskreutz, de son côté, avait du mal à réaliser la portée de l’exploit allemand: "En marquant les deux buts à la fin, ils nous ont mis beaucoup de pression. On  a toutefois démontré qu'on est un grand club et que l'on mérite de nous  qualifier, a expliqué le milieu de terrain du BVB. Je n'ai pas encore pensé à Wembley pour l'instant. J'ai encore du  mal à y croire. On va d'abord savourer et on pensera à la finale à partir de  demain."

Jürgen Klopp, quant à lui, affichait son soulagement au terme de cette rencontre bien maîtrisée mais difficilement conclue: "Ce fut un peu serré sur la fin. Le  Real jouait très agressif. Mais on avait eu avant de grosses occasions, mais  Lopez a fait de grands arrêts. Si on avait marqué, la messe était dite, a souligné le technicien du vaisseau jaune et noir. Dans  l'ensemble, on n'a pas assez joué. Sur les deux matches, on gagne 4-3, on  mérite donc d'être en finale."

Vidéo : angoisse et joie pour les supporters de Dortmund

Voir la video