Mourinho ne "sait pas qui à l'avantage"

Mourinho ne "sait pas qui à l'avantage"

Publié le , modifié le

"On ne peut pas dire qui a l'avantage, c'est équilibré", a assuré mardi l'entraîneur de Chelsea Jose Mourinho qui affronte mercredi l'Atletico en demi-finale retour de la Ligue des champions après avoir réalisé un nul à l'aller (0-0).

Que pensez-vous de votre adversaire?
José Mourinho
: "C'est une très bonne équipe, pas une équipe de contre-attaques. Ils  défendent bien, marquent des buts, gagnent des matches. Ils sont en demi-finale  de C1 et à deux victoires d'être champions en Espagne. Cela me semble juste  d'analyser cette équipe de cette façon-là et de reconnaître qu'elle est bonne.  Cela a été mon adversaire direct pendant trois ans mais j'ai toujours eu du  respect pour ce club et le président Gil y Gil et ce qu'il fait. Tout le monde  n'arrive pas en demi-finale de C1. Et c'est exceptionnel d'avoir la possibilité  de gagner devant le Real et le Barça. Cela mérite mon respect".

Votre expérience de cinq demi-finales vous servira-t-elle?
J M
: "Cela m'aidera peut-être à trouver le sommeil ce soir mais pendant le  match, ça ne compte pas. Pendant 90 minutes, les joueurs sont plus importants  que moi. J'ai énormément confiance en eux et ça, par contre, cela m'aide à être  calme.

Conseillez-vous à vos joueurs de se lâcher comme avant le PSG en quart?
J M
: "On va aussi apprécier ce match, c'est ce que j'ai dit aux joueurs de  faire encore. Contre Paris, on était dans une situation où l'on n'avait rien à  perdre. Là, c'est propre. Les deux équipes ont la même chance de passer. On ne  peut pas dire qui a l'avantage, c'est équilibré. Un nul avec des buts est bon  pour eux. Après la finale, le 2e match de la demi-finale est celui que les  joueurs ont le plus envie de jouer. Lisbonne, j'y serai, au moins pour mes  vacances, c'est été. On verra si on peut y aller ensemble".

Une élimination serait-elle un échec?
J M
: "Et si on gagne? Je refuse de répondre. On verra demain après le match".

Que pensez-vous des critiques après votre victoire à Liverpool?
J M
: "Le foot est plein de philosophes, de gens qui comprennent mieux que  moi. Mais la réalité, c'est qu'une équipe qui ne défend pas n'a aucune chance  de gagner. une équipe qui ne met pas de but a de gros problèmes si elle en  encaisse. Et une équipe sans équilibre n'est pas une équipe. Il n'y a pas grand  chose d'autre à dire. Je me souviens avoir déjà dit ici que si vous avez un  gardien comme Cech et un attaquant comme Drogba, pourquoi jouer court? Si vous  le faites, vous êtes stupide. Après, les critiques..."

Jouerez-vous comme il y a une semaine?
J M
: "Est-ce-que Villa va jouer ou seulement entrer cinq minutes à la fin  comme à l'aller? Je ne le sais pas. On va peut-être jouer comme on a fini  contre le PSG. Je crois qu'on est la seule équipe jusque-là à avoir joué avec  trois avant-centres".

AFP