Monaco pour un exploit à la Juventus

Monaco pour un exploit à la Juventus

Publié le , modifié le

C'est un colossal exploit que devra réussir l'AS.Monaco mardi sur la pelouse de la Juventus Turin en demi-finale retour de la Ligue des Champions pour espérer accéder à la finale, après avoir perdu à domicile (2-0) à l'aller. La Juventus ne craque jamais contre les clubs français, ne prend pas de buts et n'a plus perdu à Turin depuis 20 mois: c'est dire en effet combien les chances monégasques sont infimes.

Une Juve "imprenable"

La supériorité manifeste de la "Vieille Dame", plus efficace dans les deux surfaces et plus maîtresse d'elle-même à ce niveau de compétition, qu'elle fréquente depuis plus longtemps, rend l'exploit très improbable. Et les statistiques sont aussi impitoyables: la Juve, mythe du football français depuis les années Platini, a dominé onze fois sur onze ses confrontations européennes avec des clubs de l'Hexagone. Monaco lui-même est passé deux fois à la moulinette :  en demies en 1998 et en quarts il y a deux ans . La forteresse volante de Massimiliano Allegri n'a encaissé que deux buts cette saison en C1, et aucun dans la phase éliminatoire, pas même contre le FC Barcelone. L'équipe de Radamel Falcao et Kylian Mbappé n'a que 90 minutes pour en faire autant ! 

La défense turinoise, symbolisée par Giorgio Chiellini, le combattant, et Leonardo Bonucci, le relanceur idéal, est intraitable. Derrière eux, le gardien et capitaine Gianluigi Buffon a montré à l'aller qu'à 39 ans il crevait d'envie d'aller enfin chercher ce trophée qui manque à son immense palmarès. Enfin l'hostilité du magnifique Juventus Stadium achève de peindre un tableau genre enfer de Jérôme Bosch. La Juve n'y a plus perdu depuis le 23 août 2015 (1-0 contre l'Udinese), un accroc qui ne l'a pas freinée puisqu'elle file actuellement vers son sixième titre de champion consécutif, nouveau record d'Italie. Elle a même gagné 33 matches de rang en Serie A à domicile, une série qui vient tout juste de prendre fin, puisqu'une équipe remaniée vient tout juste de concéder le nul contre le Torino (1-1) dans le derby. Mais un nul ne suffirait pas à Monaco...

L'ASM l'esprit libre

Pourtant du côté de l'équipe de la Principauté, on ne s'avoue pas éliminé. Même après la leçon de réalisme du match aller. Les joueurs se disent "obligés d'y croire" pour mettre tous les atouts de leur côté et renverser la tendance et l'on rappelle, avec la performance de Barcelone face au PSG, que la surprise est toujours possible. Néanmoins, Jardim et ses hommes savent très bien qu'il faudra un parfait alignement des planète pour s'en sortir. Marquer très tôt, profiter de faits de jeu favorable, de fautes italiennes, voire d'une exclusion, instiller peut-être le doute dans la tête des Bianconeri qui semblent jusque là sûr d'eux mêmes... Autant dire qu'il faudra une conjugaison de facteurs très favorables pour les Monégasques. Mais après tout, au vu de la configuration du match aller, ils n'auront plus grand chose à perdre. Autant donc pour eux qu'ils puissent jouer l'esprit libre et la carte de l'offensive.        

Christian Grégoire