Monaco Ligue des champions
Monaco accède aux demi-finales de Ligue des champions | AFP

Monaco n'a pas failli contre Dortmund et file en demi-finale

Publié le , modifié le

L'AS Monaco s'est qualifiée pour les demi-finales de Ligue des champions grâce à sa victoire contre le Borussia Dortmund (3-1, 6-3 sur les deux matches). Kylian Mbappé, Radamel Falcao et Valère Germain sont les buteurs monégasques.

Et de 4 ! Monaco va disputer pour la 4e fois de son histoire une demi-finale de Ligue des champions, record pour un club du championnat de France. Les hommes de Leonardo Jardim se sont imposés 3-1 contre Dortmund pour valider leur billet (6-3 sur les deux matches). Kylian Mbappé (3e) et Radamel Falcao (17e) ont rapidement fait la différence, avant que Marco Reus ne relance un tout petit peu le suspense (48e). Mais Valère Germain s'est chargé de conclure l'affaire (80e). Monaco rejoint la Juventus Turin, le Real Madrid et l'Atletico Madrid dans le dernier carré.

Mbappé, buteur précoce

Trois minutes... Monaco n'aura eu besoin que de trois minutes pour se défaire de la pression du rôle de favori. La récente tragédie parisienne, l'élimination contre Barcelone après un 4-0 à l'aller, rend forcément les épaules un peu plus lourdes au moment d'aborder les matches retour​s. Et avec une victoire 3-2 à Dortmund, les Monégasques étaient loin du confort des Parisiens. Mais au bout de trois minutes, Kylian Mbappé profite d'une frappe repoussée de Benjamin Mendy pour soulager son équipe. Dortmund, qui a maintenant besoin de marquer trois buts, réagit et Nuri Sahin trouve le poteau sur un coup franc superbement tiré (14e). L'occasion manquée, Monaco plante une second banderille. Après une combinaison parfaite Mendy-Mbappé-Lemar au coin gauche de la surface, ce dernier centre vers Radamel Falcao. La tête plongeante du Colombien, aussi serré par Mathias Ginter que par un caleçon taille XXL sur un boxeur mi-mouche, trompe Roman Bürki. 

Lire aussi : Kylian Mbappé: ces stars européennes qu'il fait oublier en une saison

Reus et Dembélé les ont (un peu) fait douter

Mais le match n'aura pas été un long fleuve tranquille. Dès le retour des vestiaires, Ousmane Dembélé mystifie Benjamin Mendy sur l'aile droite. Pendant que le latéral international ramasse ses chevilles, son compatriote trouve Marco Reus (48e, 2-1). Monaco connaît alors un temps faible, rythmé par les percées de Dembélé et les passes lumineuses du Japonais Shinji Kagawa. Mais les deux compères, et par intermittence un Reus récemment revenu de blessure, étaient trop esseulés pour faire s'écrouler l'édifice monégasque. Et Łukasz Piszczek, d'une perte de balle dans sa moitié de terrain, scelle les espoirs déjà minces des Allemands. Thomas Lemar déboule et son centre contré termine dans les pieds de Valère Germain. 23 secondes après son entrée en jeu, l'attaquant glisse le ballon entre les jambes de Bürki (80e, 3-1).

Et maintenant, on va où ? 

Monaco doit maintenant attendre vendredi pour connaître son prochain adversaire à affronter, sa prochaine montagne à gravir. Le Real Madrid, tenant du titre à la fois friable et impressionnant contre Munich ? La Juventus Turin et ses neuf heures sans encaisser de buts en Ligue des champions ? Ou l'Atletico Madrid, Diego Simeone et ses morts de faim ? Peu importe, Monaco n'est plus à un exploit près. 

Hugo Monier @hgo_mon