Moise Kean, guide inattendu du PSG

Publié le , modifié le

Auteur·e : Martin Boissereau
Kean
Moise Kean a inscrit son deuxième doublé en deux matches avec le PSG | SERHAT CAGDAS / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

De nouveau titulaire lors de la victoire du Paris Saint-Germain contre Basaksehir à Istanbul, en Ligue des champions (2-0), Moise Kean a encore été décisif. Mieux, le jeune attaquant de 20 ans a inscrit les deux seuls buts parisiens, quatre jours après son premier doublé face à Dijon (4-0). Sauveur inespéré en Ligue 1, l’Italien va désormais être attendu suite à sa prestation européenne, alors que Mauro Icardi est toujours blessé au genou.

Les matches se suivent et se ressemblent pour Moise Kean. Double buteur au Parc des Princes contre Dijon ce samedi, en championnat, l’attaquant a marqué un nouveau doublé contre Basaksehir en Ligue des champions, quatre jours plus tard. "Oui, je suis très heureux", a réagi le natif de Verceil, ville italienne du Piémont, après le succès. "Je suis d'abord content pour la victoire et la manière dont nous avons joué mais aussi pour les deux buts. On m’a laissé travailler sans relâche et je n’ai jamais baissé les bras. J’ai continué à tout donner."

Si le club lui a permis de travailler, il ne lui a pas donné le temps de s’acclimater. Quelques jours seulement après son arrivée à Paris en provenance d’Everton, via un prêt sans option d’achat, Kean a été titularisé face à Nîmes en championnat. Un match où il n’a pas marqué et qui, malgré la victoire du PSG face aux Crocos (4-0), aura suffi à questionner ses capacités. Sa faculté à éliminer ses adversaires grâce à sa vitesse et sa technique avaient fait naître de belles promesses mais à Paris, où les attentes des supporters sont telles qu’elles se transforment rapidement en impatience, son incapacité à marquer a provoqué les premiers doutes (4 tirs, 0 cadré).

Un buteur précoce en manque de rythme

Les incertitudes étaient d’autant plus nombreuses que le joueur, formé à la Juventus, restait sur une expérience en demi-teinte à Everton. Lors de la saison 2019-2020, il a seulement marqué deux buts et délivré deux passes décisives en 29 rencontres avec les Toffees. Ses lignes statistiques interrogeaient donc, avant même ses premiers pas avec le maillot du PSG, sur sa capacité à suppléer Mauro Icardi, victime d’une fissure du ligament intraarticulaire du genou, et lui-même en délicatesse à la pointe de l’attaque parisienne.

Face à Dijon, Moise Kean a apporté deux premiers éléments de réponse. Ces deux buts du plat du pied droit lui ont alors permis de devenir le premier joueur à inscrire un doublé lors de sa première titularisation au Parc des Princes en Ligue 1, depuis Neymar (contre Toulouse, le 20 août 2017). Un record parmi tant d’autres pour l'enfant né de parents ivoiriens. Âgé de 16 ans et 9 mois, Moise Kean était devenu le premier joueur né en 2000 à évoluer en Serie A et le plus jeune de l’histoire de la Juventus, tout simplement, contre Pescara, un soir de novembre 2016 où Massimo Allegri entraînait la Vieille Dame. Et trois mois plus tard, il était entré au même moment (84e) face au FC Séville pour devenir le premier joueur né en 2000 à évoluer en Ligue des champions.

La chasse aux records continue

Le droitier n’en était pas à son premier exploit sportif. Lors de la saison 2015-2016, le jeune avant-centre avait inscrit 24 buts en 25 matches avec les U17 de la Juventus, dont six doublés, alors qu'il chaussait déjà les crampons avec la Primavera (U19). Et après une saison 2016-2017 à alterner entre la Serie A et la Primavera, Kean a été prêté au Hellas Vérone. Dans la région de Vénétie, il a inscrit 4 buts en 19 rencontres de championnat, parmi lesquels son premier doublé chez les professionnels, contre la Fiorentina, en janvier 2018. À 18 ans, il est ensuite devenu le premier joueur né en 2000 à porter les couleurs de la Nazionale sous les ordres de Roberto Mancini, face aux États-Unis, le 20 novembre 2018.

À son retour de Vérone, Kean a joué des bouts de rencontres avec l’équipe première de la Juventus (6 buts en 13 matches de Serie A) avant de rejoindre l’Angleterre pour 27,5 millions d’euros. Puis la France, donc. À Paris, celui qui fut présenté comme le "nouveau Mario Balotelli" continue de montrer sa précocité. Ce mercredi soir, il est notamment devenu le premier joueur à inscrire un doublé lors de sa première titularisation avec le PSG en Ligue des champions. Le plus jeune Italien à réaliser une telle performance, aussi.

Une nouvelle concurrence pour Icardi

De là à dire que le Kean s’imposera de toute évidence comme le futur avant-centre titulaire du Paris Saint-Germain, il y a un monde. À Paris, il est arrivé dans le rôle de joker de luxe au sein d’un secteur offensif riche de Neymar, Kylian Mbappé, Mauro Icardi, Angel Di Maria ou Pablo Sarabia. Son transfert ressemblait en effet à un pari, le PSG misant sur un jeune joueur encore plein de promesses. La situation d'Icardi, auquel est parfois préféré Mbappé en pointe de l'attaque alors qu'il avait repoussé Edinson Cavani, le meilleur buteur de l'histoire du club, sur le banc, invite également à la modération.

Les récentes performances de Kean, plus qu'encourageantes, peuvent toutefois le laisser espérer un statut plus important dans la capitale. D'autant qu'elles ont eu lieu au cours de matches où les Parisiens étaient loin de produire leur meilleur football. Mauro Icardi est prévenu : la concurrence pourrait être de nouveau rude cette année, à Paris.