mohamed Salah
Liverpool comptera sur son artificier égyptien Mohamed Salah | PAUL ELLIS / AFP

Mohamed Salah : Pharaon des Reds

Publié le , modifié le

Grand artisan de la qualification de Liverpool pour les demi-finales de la Ligue des Champions, Mohamed Salah a une fois de plus ébloui par son talent. Hier soir, l'Egyptien a inscrit le but égalisateur des Reds, douchant les espoirs de Manchester City. Prophète en son pays et bientôt "Roi" d'Angleterre, le "Messi Egyptien" est prêt à conquérir le Monde en Russie.

Les mots commencent à manquer pour décrire les performances de Mohamed Salah ! Déjà buteur à l'aller contre Manchester City (3-0), l'attaquant de Liverpool a délivré son équipe, mardi soir, en inscrivant le but égalisateur des Reds qui finiront par remporter le match retour (2-1), et se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions. 

Arrivé cet été sur les bords de la Mersey pour 40 millions d'euros, Mohamed Salah n'a pas tardé à conquérir l'Angleterre. Adulé par les supporters de Liverpool, il a inscrit cette saison 29 buts en Premier League et délivré 10 passes décisives. Sur la lancée d'une saison 2016/2017 éblouissante avec l'AS Roma (19 buts en 41 matches), le ballon d'or Africain de l'année 2017 se dirige cette saison vers le titre de meilleur joueur du championnat d'Angleterre ... et peut être même vers un podium du ballon d'or aux côtés de Messi et Ronaldo. 

Zidane et Totti comme exemple

Car oui Mohamed Salah fait bien partie des plus grands attaquants européens et n'a plus d'égal. "Mohamed Salah ne veut pas être comparé à Messi", déclarait son entraîneur Jurgen Klopp il y a un mois. "Je crois que Salah est en chemin pour devenir le meilleur joueur du monde." Cette saison celui qui reste surnommé le "Messi Egyptien" dans son pays, est le deuxième meilleur buteur en Europe (39 buts en 44 matches) derrière l'inévitable Cristiano Ronaldo et devant Lionel Messi. A égalité avec l'Argentin, Salah dispose d'un meilleur ratio buts/minutes. 

Lui qui disait imiter Zidane et Totti quand il était petit a réussi à devenir le grand joueur qu'il souhaitait. Car tout grand joueur brille en équipe nationale. Le Pharaon, finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations, en février 2017, a qualifié son pays pour la Coupe du monde en Russie grâce à un doublé contre le Congo. L'Egypte va connaitre son premier Mondial depuis 1990 et Salah, aussi, par la même occasion. 

Salah président ? 

Loin des terrains de foot, Mohamed Salah est devenu prophète en son pays. Plus qu'un joueur il renvoie un message d'espoir pour la jeunesse africaine. Lors de son titre de meilleur joueur africain de l'année, en janvier dernier, il avait dédié sa victoire "à tous les enfants en Afrique et en Egypte." Avant de poursuivre : " Je voudrais leur dire de ne jamais cesser de rêver, ne jamais cesser d’y croire." Héro national depuis la qualification pour la Coupe du monde, l'ancienne école du natif de Baysoun a été rebaptisé à son nom. 

A 25 ans, Mohamed Salah connait une ascension fulgurante depuis son retour en Angleterre. Si une partie de l'Egypte souhaite le voir président, pour avoir inscrit son nom sur les bulletins de vote lors des dernières élections présidentielles en mars dernier, c'est sur les terrains de football que l'on préfère contempler l’Égyptien. Salah aura le temps de penser à une reconversion politique à la fin de sa carrière ... comme un certain George Weah, seul et dernier joueur africain à être ballon d'or (en 1995) et désormais président du Libéria. 

Adrien Paquier @AdrienPaquier