Ligue des champions Wolfsbourg Manchester Depay Traesch 112015
Duel entre le Mancunien Memphis Depay (à droite) et le joueur de Wolfsbourg Christian Traesch (à gauche) | AFP - Julian Stratenchulte

Manchester United déjà éliminé de la Ligue des Champions

Publié le , modifié le

Wolfsburg a créé mardi une énorme sensation en éliminant Manchester United de la Ligue des champions après sa victoire 3-2 qui lui ouvre les portes des 8e de finale en compagnie du PSV Eindhoven. Les deux clubs rejoignent au prochain tour le Real Madrid, le PSG, le Benfica Lisbonne, l'Atletico Madrid, la Juventus Turin, Manchester City, le FC Barcelone, le Bayern Munich et le Zénit St Pétersbourg.

La sensation Wolfsburg ! Grâce à un doublé de Naldo, l'équipe allemande se qualifie donc pour la première fois de son histoire en 8es de finale de la Ligue des champions. Battu (2-1) à Old Trafford fin septembre, le 5e de Bundesliga a eu raison du 4e de la Premier League grâce aux inspirations de Vierinha et Naldo ainsi qu'aux parades décisives de Benaglio pour terminer en tête du groupe. Pour ManU et son coach Louis van Gaal, privé de Rooney (blessé), c'est une nouvelle déception après les sorties peu convaincantes en championnat.

Naldo, bourreau des Anglais

Cette "finale" de groupe, entre deux équipes séparées d'un seul point et avec Eindhoven aux trousses, a tenu ses promesses, débutant sans round d'observation. C'est même le jeune international français Anthony Martial qui a saisi parfaitement sa chance pour ouvrir la marque avec son deuxième but sur la grande scène européenne. Un choc pour le public allemand mais vite oublié puisque quatre minutes  plus tard, Naldo a repris instantanément du droit un coup-franc de Ricardo Rodriguez pour loger le cuir au ras du montant gauche des buts de De Gea (1-1). Mieux encore un quart d'heure plus tard! Draxler intenable s'est appuyé sur Max Kruse pour perforer la défense mancunienne et servir Vieirinha seul devant le but vide (2-1, 29).

Probablement sermonnés à la pause par leur coach néerlandais, les Mancuniens se sont montrés plus inspirés offensivement au retour du vestiaire. Mais ce sont les deux gardiens qui ont été les plus en vue. Tout s'est finalement joué dans les dix dernières minutes. ManU a retrouvé l'espoir sur un but contre son camp de Guilavogui (82). Joie de courte durée, le temps pour le grand Naldo de célébrer son doublé (84), avantage amplement mérité que les "Loups" ont conservé jusqu'au coup de sifflet final. MU jouera donc en Ligue Europa en février prochain.

L'Atletico premier du groupe C 

La joie des joueurs de l'Atletico Madrid
La joie des joueurs de l'Atletico Madrid

De son côté, l'Atletico a remporté la "finale" de la poule C face au Benfica (1-2) et termine premier. Niguez (33e) et Vietto (55e) ont été les buteurs pour la formation espagnole, tandis que Mitroglou a réduit la marque pour Benfica (75e). Le finaliste de 2014 a largement dominé les débats et sera à nouveau le poil à gratter de la compétition. Malheur à celui qui se mesurera aux troupes de Diego Simeone au prochain tour.

Séville envoie la Juventus à la deuxième place

Battue 1-0 à Séville, la Juventus a dû abandonner la première place du groupe D à Manchester City  et s'expose à un 8e de finale compliqué, alors que les Espagnols seront reversés en Ligue Europa. Un match nul suffisait aux vice-champions d'Europe pour s'assurer cette première place qui aurait permis d'éviter notamment le Barça et le Bayern Munich lors du tirage au sort des 8es de finale, mais ils n'ont pas pu résister à l'envie sévillane lors de ce match spectaculaire et constamment animé. Et comme dans l'autre match du groupe, City a fait ce qu'il avait à faire contre Mönchengladbach (4-2), ce sont bien les Anglais qui finissent en tête. La Juve de son côté subit un petit coup d'arrêt au coeur d'une période faste (six victoires et un nul lors de ses sept matches précédents).