Ligue des champions Manchester City 112015
Les joueurs de Manchester City | AFP - Christina Quickler

Manchester City obtient son billet pour les huitièmes de finale

Publié le , modifié le

Outre le Real Madrid, vainqueur du PSG (1-), Manchester City, qui a réussi un joli coup à Séville en s'imposant 3-1, est donc le deuxième club de la soirée a avoir assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. A noter également la réaction de Manchester United qui, après quatre défaites de rang, a eu raison du CSKA Moscou 1-0.

Une belle soirée pour City ! Victorieux (3-1) et qualifié. Face au FC Séville, les hommes de Manuel Pellegrini ont plié l'affaire au bout de 11 minutes grâce à Sterling et Fernandinho. Le club, détenu par un fond d'investissement d'Abou Dhabi, semble tenir enfin son rang sur la scène européenne avec cette qualification arrachée après seulement 4 rencontres. "Je suis très heureux parce que nous avons produit un match plein. Nous étions bons physiquement, techniquement et tactiquement", a réagi le technicien italien et manager de City.

Pogba sort le grand jeu avec la Juve

Dans l'autre match de ce groupe D entre Mönchengladbach et la Juve (1-1), la Juventus, vice-championne d'Europe, devrait bientôt composter son billet pour les 8e de finale. Malgré l'exclusion de Hernanes peu avant l'heure de jeu, les Italiens ont fait l'essentiel et se donnent un peu d'oxygène après un début de saison très mitigé. Pogba, lui, a livré une énorme prestation pour son 28e match en  C1. Buteur samedi en Championnat d'Italie, le Français s'est offert une passe  décisive en Ligue des champions. Et quelle passe ! Une longue louche de  l'extérieur du pied vers le Suisse Stephan Lichtsteiner qui reprenait de volée pour égaliser (44e). Une frappe enroulée du droit a flirté la lucarne gauche des  buts de Sommer (47e). Il a ensuite donné toute sa puissance pour sauver le nul à dix.

United relève la tête

Dans le groupe B, "ManU" est sorti de son trou noir et comme un symbole c'est le vétéran Wayne Rooney, très critiqué ces derniers temps, qui a débloqué la situation en fin de rencontre (79e) contre le CSKA Moscou (1-0). Les Red Devils, qui restaient sur quatre matches sans succès toutes compétitions confondues, sont un peu plus rassurés sur leur avenir européen et sont les nouveaux leaders du groupe. Dans le même temps, le PSV Eindhoven a eu raison de Wolfsburg 2-0. Les Néerlandais restent en vie et profitent des déboires à Old Trafford du CSKA pour s'emparer de la précieuse 2e position à une petite longueur de Manchester United.
   
Enfin dans le groupe C, l'Atletico n'a pas forcé son talent à Astana (0-0), la lanterne rouge du groupe. Le  long voyage au Kazakhstan n'a pas souri aux hommes de Diego Simeone, pourtant larges vainqueurs à l'aller (4-0). Plus de peur que de mal toutefois au  classement pour le finaliste de 2014 grâce à la défaite de Galatasaray à Lisbonne. En s'imposant 2-1, le cBenfica a sans doute mis une main sur la qualification. Cinquième en championnat, Benfica se rattrape allègrement en C1.