Manchester City, Premier League
La joie des joueurs de Manchester City | AFP - ANTHONY DEVLIN

Manchester City-Leicester : City s'impose et se rapproche de la Ligue des champions

Publié le , modifié le

Manchester City a fait un pas de plus vers la Ligue des champions après sa victoire dans la douleur contre Leicester (2-1), samedi lors de la 37e journée de Premier League, au lendemain du sacre de Chelsea.

Dans la course à l'Europe, les "Citizens" ont pris provisoirement la troisième place du classement (72 pts, 36 matches), avant le déplacement de Liverpool (4e avec 70 pts, 36 matches) à West Ham dimanche. Après ce succès, Pep Guardiola et ses hommes s'éloignent, au moins temporairement, d'Arsenal (5e avec 66 pts, 35 matches), le seul poursuivant encore en course pour décrocher l'une des deux dernières places qualificatives pour la C1. Les "Gunners" se rendent à Stoke en fin d'après-midi.

Les choses avaient pourtant bien démarré pour les Mancuniens, qui, dans leur style habituel, monopolisaient le ballon pour se lancer à l'attaque du but de Schmeichel. Peu avant la demi-heure de jeu, Sané s'infiltrait dans la surface sur son côté gauche et servait Silva en retrait. L'Espagnol ne manquait pas sa chance d'une frappe du gauche (1-0, 29). Quelques minutes plus tard, Sané, encore lui, se frayait un chemin dans la surface. Mais cette fois, l'Allemand était fauché par Benalouane. Jesus transformait le penalty pour donner une confortable avance aux "Citizens" (2-0, 36). Sauf que "City" est "City" et que sa défense reste poreuse. Et sur un centre de loin d'Albrighton, Okazaki envoyait une fantastique reprise de volée du gauche hors de portée de Caballero (2-1, 42).

La bourde de Mahrez

Gênés par la gnaque des "Foxes", les Mancuniens ne réussissaient ensuite jamais à se mettre à l'abri et restaient sous la menace d'une erreur défensive... qui finissait par arriver. Mahrez dribblait Clichy dans la surface et était accroché par le défenseur français. Mais le joueur de l'année 2016 glissait au moment de frapper. Si son tir trompait bien Caballero, sa jambe d'appui, elle, avait touché le ballon provoquant une double touche. Le penalty était logiquement invalidé (77). Les "Foxes" ont ensuite poussé mais les "Citizens" ont tenu tant bien que mal jusqu'à la fin.

AFP