Malaga-Dortmund
L'attaquant de Dortmund Larco Reus face à Manuel Iturra (Malaga) | Jose Jordan

Malaga bute sur Dortmund

Publié le , modifié le

En concédant le nul (0-0) sur sa pelouse face à Dortmund mercredi en quart de finale aller de la Ligue des champions, Malaga s'est sérieusement compliqué les choses avant d'aller disputer le match retour dans huit jours en Allemagne. Pourtant, on peut considérer que les Espagnols ne s'en sortent pas si mal au vu de la physionomie d'une rencontre sur laquelle les Allemands, maladroits dans le dernier geste, ont malgré tout mis leur empreinte grâce à un collectif plus performant.

Le Borussia gâche beaucoup

En première période notamment, les joueurs du Borussia se sont mis en évidence par Saviola et Lewandoski, mais surtout par Götze et Reus, ou encore Kehl  qui se sont créé plusieurs occasions intéressantes mais ont trouvé sur sa route un excellent gardien espagnol. Caballero, dans un grand jour,   a en effet tenu la baraque dans une partie plutôt forte en intensité. Les hommes de Pellegrini se sont surtout appliqués à résister sans vraiment peser sur une défense allemande solide et bien en place. Il n'ont eu qu'une vraie grosse opportunité avant la pause, sur une tête de Baptista sur corner, détournée par   Weidenfeller.

Malaga sort la tête de l'eau

A l'image de son homologue, le gardien du Borussia s'est également illustré dans une deuxième période un peu moins enlevée que la première, et au cours de laquelle les Espagnols ont davantage tenté. Certes, les Allemands ont bien failli encore une fois valider leur domination, mais Lewandowski et Götze ne sont pas parvenus à transformer leurs deux grosses occasions. Cette faillite des joueurs de Klopp dans la finition donnait quelques espoirs à Malaga qui sortait petit à petit la tête de l'eau. Profitant d'une baisse de régime de leurs adversaires, les Espagnols s'offraient quelques offensives et pouvaient même débloquer le compteur sur une superbe frappe de demi-volée d'Isco repoussée par Weidenfeller, et sur deux autres occasions signées Antunes. Mais rien n'y faisait, les gardiens ne voulaient pas céder, ni d'un côté ni de l'autre.

Seule équipe invaincue cette saison en Ligue des champions en ayant réussi à chaque fois à marquer au moins une fois, le Borussia Dortmund a beaucoup gâché. Certes on peut considérer qu'il a fait l'essentiel en Andalousie alors que Malaga s'est battu avec ses armes, et avec beaucoup de courage, sans craquer. Mais, même s'ils ont les faveurs du pronostic, les Allemands, sacrés en C1 en 1997, pourraient peut-être regretter leurs occasions manquées s'ils ne parviennent pas au match retour à concrétiser.  

Christian Grégoire