Maxime Gonalons Séville-Lyon
Maxime Gonalons et les Lyonnais s'étaient inclinés 1-0 à Séville lors du match aller | PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Lyon a tout à gagner

Publié le , modifié le

Lyon reçoit Séville ce mercredi pour la sixième et dernière journée de phase de poules de Ligue des Champions avec la possibilité de se qualifier pour les huitièmes de finale en battant le club Andalou par au moins deux buts d’écart. Un résultat qui permettrait aux Gones de retrouver le top 16 européen pour la première fois depuis quatre ans et à la France d’avoir trois représentants à ce stade de la compétition, ce qui serait une première.

Le match le plus important de la saison pour Lyon ? Peut-être. S’ils veulent prolonger leur parcours européen dans la plus prestigieuses des compétitions, les hommes de Bruno Genesio savent ce qu’ils doivent faire ce soir : gagner par deux buts d’écart face aux Sévillans. Une mission pas simple mais presque inespérée au vu du parcours peu reluisant des Gones en C1 (2 victoires, 1 nul, 2 défaites) mais qui ont eu le mérite d’aller chercher un nul sur la pelouse de la Juventus (1-1) et une victoire précieuse en Croatie face au Dinamo (1-0) pour s’offrir un ultime choc au goût de seizièmes de finale.

"Il faudra emballer ce match"

Dans son Parc OL construit dans le but de jouer un huitième de finale de C1 et qui devrait accueillir près de 53000 spectateurs ce soir, Lyon s’est donc donné le droit de rêver pendant 90 minutes. L'affiche fait saliver puisque en face c'est Séville, triple vainqueur de l’Europa League sous la houlette de Unai Emery, et désormais entraîné par Jorge Sampaoli, maître tacticien et disciple de Marcelo Bielsa. Un choc que les Lyonnais devront aborder sans complexe, comme l’a confié Bruno Genesio en conférence de presse : "Il faudra emballer ce match tout en restant lucide (…) Au coup d'envoi, on est en Europa League donc on a tout à gagner."

Avec Valbuena, Lopes toujours incertain

Ce mercredi pourrait bien être un tournant dans la saison de l’OL, tout comme celle de Mathieu Valbuena. Après une saison 2016 pourrie par les blessures et l'affaire de la sextape, le milieu de terrain semble renaître depuis une semaine avec deux titularisations pour deux buts, face au PSG et à Nantes. "Mathieu Valbuena m'étonne. Il a des qualités morales au-dessus de la moyenne. Il retrouve de la fraîcheur mentale et physique" a salué son entraîneur hier, qui devrait aligner une nouvelle fois Petit Vélo dans son trident offensif aux côtés de Lacazette et Ghezzal.

Si Valbuena sera au centre des regards et des caméras, le joueur qui occupera les bois de Lyon ce soir sera lui aussi particulièrement scruté. Touché par des jets de pétards lors du match face à Metz samedi, le portier titulaire Anthony Lopes souffre d’une surdité traumatique et s’il s’est échauffé avec ses partenaires hier, Genesio s’est gardé d’annoncer si le Portugais serait présent dans le onze ce soir. Le numéro 2 Mathieu Gorgelin, seulement 6 matches en professionnel, pourrait donc connaître son baptême du feu en Ligue des Champions pour un match qui pourrait rester gravé dans les annales de l’OL en cas de victoire. Dans l’histoire du foot français également, puisque la France pourrait compter pour la première fois trois représentants dans le top 16 européen.

francetv sport @francetvsport