Lyon tire sa révérence mais renoue avec le succès

Lyon tire sa révérence mais renoue avec le succès

Publié le , modifié le

L'Olympique lyonnais, qui courait après le succès depuis le 8 novembre, a renoué avec la victoire, mercredi soir, en battant Valence 2-0 pour le compte de la 6ème et dernière journée de phase de poules de la Ligue des Champions (groupe H). Si ce succès ne change rien au sort des Gones éliminés de la scène européenne après une campagne désastreuse, il redonne à coups sûrs un peu de confiance aux troupes d'Hubert Fournier qui, dimanche prochain, auront fort à faire en championnat. Pour Valence, la Ligue des Champions s'arrête également ce soir.

D’ores et déjà éliminés de l’aventure européenne après un parcours catastrophique (4 défaites et un nul), les Lyonnais abordaient cette dernière journée de poules de Ligue des Champions sans objectif. Si ce n’est peut-être l’espoir de retrouver un certain « modjo » qui les avait quittés depuis un moment. Et pas seulement en Ligue des Champions. C'était donc avec une infirmerie bien remplie (Valbuena, Umtiti, Fekir, Fofana et Jallet ) mais une réelle envie que les Gones s’alignaient au stade de Mestalla face à Valence.

Bonne dynamique de l’OL

Si les locaux se procuraient la première vraie occasion de la rencontre - un but de la tête de Shkodran Mustafi refusé par l’arbitre (10e) -  les hommes d’Hubert Fournier faisaient preuve d’une certaine ténacité. Et le portier espagnol devait s’employer à plusieurs reprises pour éloigner le danger (25e, 28e). Les efforts rhodaniens étaient finalement récompensés par l’intermédiaire de Maxwel Cornet qui, d’une belle frappe du pied gauche, donnait l’avantage aux siens à la 37e minute (0-1).

Cette ouverture du score lyonnaise était de bien mauvais augure pour Valence qui, pour espérer empocher son ticket pour les 8e de finale, devait impérativement s’imposer (et espérer que, dans le même temps, la Gantoise ne batte pas le Zénith Saint-Pétersbourg).  Les espoirs des troupes de Gary Neville, fraîchement nommé à la tête du club espagnol, allaient s’évanouir un peu plus quand Alexandre Lacazette, bien servi par Corentin Tolisso, battait Jaume Domenech du pied gauche (0-2 à la 76e).

L’espoir déçu pour Valence

Sur la pelouse de La Gantoise, après une ouverture du score signée Laurent Depoitre (18e), c’était une réalisation du milieu suisse Danijel Milicevic qui sonnait définitivement le glas pour Valence.  Les Espagnols ne peuvent désormais plus rêver que de Ligue Europa tandis que l’OL, même s’il tire sa révérence à la scène européenne, peut se féliciter d’une victoire qui aura à coup sûr redonné un peu de baume au cœur après un mois de disette. Mais ce regain de confiance sera-t-il suffisant pour aller battre le PSG dans 4 jours ? Pour le savoir, rendez-vous dimanche, à 21h en clôture de la 18e journée de L1. Un match auquel ne prendra peu-être pas part Alexandre Lacazette en raison d'une blessure, a confié Jean-Michel Aulas sur OLTV. 

Résultats du groupe H

Mercredi:
La Gantoise (BEL) - Saint-Pétersbourg (RUS) 2 - 1
Valence CF (ESP) - Lyon (FRA) 0 - 2

Déjà joués:
La Gantoise (BEL) - Lyon (FRA) 1 - 1
Valence CF (ESP) - Saint-Pétersbourg (RUS) 2 - 3
Saint-Pétersbourg (RUS) - La Gantoise (BEL) 2 - 1
Lyon (FRA) - Valence CF (ESP) 0 - 1
Saint-Pétersbourg (RUS) - Lyon (FRA) 3 - 1
Valence CF (ESP) - La Gantoise (BEL) 2 - 1
La Gantoise (BEL) - Valence CF (ESP) 1 - 0
Lyon (FRA) - Saint-Pétersbourg (RUS) 0 - 2
Lyon (FRA) - La Gantoise (BEL) 1 - 2
Saint-Pétersbourg (RUS) - Valence CF (ESP) 2 - 0

Sont donc qualifiés pour les 8e de finale : Saint-Pétersbourg et La Gantoise
Valence disputera la Ligue Europa

Isabelle Trancoën