L'Américaine de l'OL Alex Morgan
Alex Morgan, l'attaquante de l'OL | AFP - JEFF PACHOUD

Lyon rejoint le PSG pour une finale de Ligue des Champions 100% française

Publié le , modifié le

Lyon s'est qualifié samedi pour la finale de la Ligue des champions féminine malgré sa défaite (1-0) à domicile contre Manchester City en demi-finale retour. Mais après avoir remporté l'aller (3-1), les Lyonnaises avaient un peu de marge face aux joueuses de City. Pour leur 5e qualification en finale (elles ont gagné à 3 reprises), les filles de Gérard Précheur retrouveront le PSG, dans une finale 100% française inédite. Ce sera à Cardiff, et en direct sur France 2, le 1er juin à 20h45.

Egaler le FFC Francfort. Voilà donc l'ambition de Lyon après avoir gagné son billet pour la finale de la Ligue des Champions. Les Lyonnaises, titrées en 2011, 2012 et 2016, peuvent en effet rejoindre l'équipe allemande, seule à avoir remporté à quatre reprises cette compétition. Mais il faudra pour cela se défaire du PSG, vainqueur un peu plus tôt (2-0) du FC Barcelone. Les joueuses de Jean-Michel Aulas auront l'avantage d'avoir une plus grande expérience (5e finale de leur histoire), face à des Parisiennes qui avaient échoué sur cette ultime marche en 2015 (2-1) face à Francfort.

OL-PSG en championnat le 13 mai

Elles ont surtout une suprématie bien claire sur la scène nationale. Elles sont en effet championnes de France sans discontinuer depuis 2007, et le 11e titre de suite leur tend les bras. L'OL possède en effet cinq points d'avance sur Montpellier en championnat (avec un match de moins), et neuf sur les Parisiennes. Mais attention, Paris s'était imposé à l'aller (1-0), et le match retour aura lieu le 13 mai prochain. Une dernière répétition avant cette finale inédite et historique.

L'Américaine Carli Lloyd a donné, en début de seconde période, un avantage décisif à son équipe de Manchester City, mais insuffisant pour renverser la situation et arracher la qualification. Elle a profité d'une mauvaise relance de la gardien internationale française, Sarah Bouhaddi pour permettre à Manchester City de mener 1-0 d'un tir puissant (57). Bouhaddi venait pourtant de sauver Lyon en deux occasions, face à Jill Scott (48) et Lloyd déjà (55).

Dans l'ensemble, les Lyonnaises, dominatrices, mais manquant de percussion, ont livré une performance assez moyenne, voire décevante dans l'animation offensive notamment, même si elles auraient mérité d'avoir l'avantage à la mi-temps. Avec deux tentatives, l'Allemande Dzsenifer Marozsan a poussé la gardienne Karen Bardsley à la parade (9, 18) alors que Wendie Renard était très dangereuse sur corner (20). Bardsley était encore bien présente pour repousser un tir d'Amel Majri (45). En seconde période, l'OL aurait également pu marquer, Steph Houghton étant proche de tromper sa gardienne sur un centre délivré de l'aile droite par Eugénie Le Sommer (53). Celle-ci était aussi menaçante sur une reprise de la tête (55). Un but de Le Sommer était même refusé pour un hors-jeu de Renard (68).

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze